Les F.A.I. jouent avec le feu !

Home/Général/Les F.A.I. jouent avec le feu !

Les F.A.I. jouent avec le feu !

Il s’agit des fournisseurs d’accès à l’Internet, au téléphone, au câble, à la télévision etc. Depuis plusieurs mois, sur ce Blog, nous (vous et moi) ne cessons de les mettre en garde (Noos pour ce qui me concerne) contre leurs mauvaises manières à l’endroit de leurs clients et abonnés. A l’évidence, ils ne veulent rien entendre. La menace d’une législation contraignante se précise.

J’ai reçu aujourd’hui une invitation du Président de la Commission des Lois au Sénat, Jean-Jacques Hyest, à une série d’auditions publiques sur les « class actions » prévue pour le mercredi 1er Février 2006 à partir de 9 heures pour toute la matinée. Ces auditions seront filmées et ouvertes à la presse et au public.

Je n’ai jamais caché ma préférence pour un engagement des bonnes pratiques souscrits par les F.A.I. devant la DGCCRF, afin d’éviter d’importer dans notre droit un concept juridique américain qui peut conduire à de très nombreuses dérives et à une judiciarisation excessive des relations commerciales.

Il reste peu de temps aux opérateurs pour retrouver le chemin de la raison. Et notamment s’interdire d’utiliser les hotlines comme mode de taxation occulte des clients et permettre la résiliation des contrats sans indemnités sous un mois. Je reste sidéré qu’ils ne voient pas venir la « cyber-révolte » qui s’annonce et qui les affaiblira. Comment peuvent-ils feindre la carence de la plupart de leurs services clients ? tout en continuant à nous harceler pour nous proposer des services nouveaux alors qu’ils ne sont pas en mesure de nous garantir l’effectivité de ceux qu’ils se sont engagés à nous rendre et que nous payons. Comment comprendre qu’un fournisseur d’accès à Internet ne permettre pas à son client d’entrer en contact avec lui par … Internet ? Evidement le passage obligatoire par la hotline est tellement plus rentable. Mais la ficelle est tellement grosse qu’elle finit par apparaître comme une grossièreté ruineuse pour le client.

Bref, ils auront été prévenus. Sauf sursaut de leur part, le couperet législatif tombera. Voilà qui leur apprendra à avoir voulu jouer trop longtemps avec le feu !

Dernière question posée sur ce thème.

By | 2017-03-13T11:22:26+00:00 27 janvier 2006|Général|Commentaires fermés sur Les F.A.I. jouent avec le feu !

No Comments

  1. tchesse 27 janvier 2006 at 1 h 02 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonsoir Mr Lambert,
    NOOS
    l’immeuble ou j’habite à Paris 1er arrdt ne recoit plus de nombreuses chaines depuis début novembre 2005. Deux techniciens sont venus le 18 et 23 novembre. Aujourd’hui, la réception des chaines n’est pas réglée. Entre temps, j’ai changé , résilié, rendu le modem etc et l’immeuble ne recoit tjs pas certaines chaines – LCI-Planete – Votre Chaine LCP aussi, …- Ma facture de téléphone au 08.. a explosé….
    Il est qd même temps que le législateur intervienne .
    Ce matin, j’aireçu une pub de Noos….bien sur, à la poubelle …
    Aiutre chose encore – j’étais abonné à Club-internet qui débitait mon compte Carte Bleue. Malgré une lettre recommandée de résiliation et de demande d’arreter le débit sur mon compte, Club-Internet refuse…
    C’est à moi de faire opposition au prélévement sur mon carte bleue et ce n’est pas gratuit….

  2. jpp 27 janvier 2006 at 4 h 17 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    il faut SUPPRIMER la notion d’abonnement qui "lie" le client à un fournisseur
    est ce que "mes" commerçants de proximité, "ma" grande surface,
    "mon coiffeur","mon" libraire, etc…, m’imposent un abonnement ?
    NON et NON,… cette obligation imposée, entre autres,
    par FranceTélécom et par CANAL+ ne se justifie plus
    NE PAS OUBLIER LES OPERATEURS DE MOBILES:
    bouygues, SFR-cegetel, 9telecoms, etc…,
    qui sont aussi FAI: internet, TV, telephone fixe ou mobile,
    car tout converge dans les telecom digitales 21ieme siecle.

  3. Alan 27 janvier 2006 at 8 h 47 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour, et bravo pour votre combat, à ce titre une petite anecdote avec Noos en aout dernier : pendant 3 semaines j’appellais la hotline qui me faisait longuement répéter l’ensemble de mon problème avant d’arriver à la même conclusion : "il faut prendre un rendez-vous avec un technicien mais il faut rappeler car leurs agenda sont complet pour la semaine prochaine et je n’y ai pas accès la semaine suivante…". travailler dans les TIC et ne pas savoir gérer des agendas à plus de 7 jours c’est un comble.
    Total : 100 euros d’appels surtaxés, que j’ai pu me faire rembourser en envoyant (en recommandé sinon ils ne lisent pas le courrier !) le double de mes relevés d’appels téléphoniques (tans pis pour le respect de ma vie privée).

  4. observateur 27 janvier 2006 at 11 h 27 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    la class action serait une très bonne chose pour le cas du FAI cité ; quant aux guides des bonnes pratiques ….. les promesses n’engagent que ceux qui y croient .
    A la class action il serait aussi nécessaire que les juges ou la loi intègrent la notion de punitive action laquelle permet de condamner durement un comportement commercial répréhensible à l’occasion d’un contentieux entre une personne isolée et une firme. La condamnation est si forte (et dispropotionnée avec le dommage) que la société doit faire en sorte que le contentieux ne se reproduise plus si elle ne veut pas mettre la clé sous la porte ou que ses bénéfices soient rongés sévèrement par le versement des dommages … cela est très efficace car contraint la firme à prendre les mesures propres à rectifier leurs mauvais comportements et donne un signal fort et concret aux autres firmes. Cela est conforme à l’esprit d’une économie de marché : satisfaire le client en répondant aux critères du contrat ou mourir .

  5. kriss 27 janvier 2006 at 12 h 15 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Christian GHARIB
    5, rue du Pont de Lodi
    75006 PARIS
    tel : 01 43 25 01 99

    NOOS Service client
    TSA 61000
    92894 NANTERRE CEDEX 9

    PARIS, le 15 janvier 2006

    RECOMMANDE AR
    N° client : 192858031
    N° contrat : 237776462

    A l ‘attention de Monsieur, Madame, « Le Service Commercial »

    Monsieur, Madame,

    Cela fait maintenant plus de deux semaines que je ne reçois plus les émissions de NOOS TV, lors de mon appel a vos services commerciaux en début d’année, après une attente de 15 minutes (comme d’habitude) il m’a été répondu qu’un problème technique dans ma région était la cause de la panne. Vendredi 13 janvier j’ai rappelé à nouveau, et après 15 minutes d’attente une personne m’a répondu qu’elle se renseignerait. Après un certain temps elle m’a apprit que la véritable cause de l’interruption du service était un retard de paiement. Or je vous avais adressé un chèque (n° 1116860) de 34,90 € le 27 décembre.

    Vous me facturez 8 € de frais de gestion dont vous ne me fournissez aucun justificatif malgré mes demandes répétées. L’article 32 du 9 juillet 1991 vous interdit de procéder à l’imputation de frais sans un titre exécutoire rendu à mon encontre.

    Je vous demande de m’envoyer une facture correspondant au prorata temporis de la période où je pouvais disposer de mon abonnement (pour l’instant pas un jour en janvier), et de rétablir votre service, dans le cas contraire je considère que la non-fourniture de vos prestations correspond à une rupture de contrat et je me réserverais le droit de donner des suites judiciaires à cette rupture et d’en informer les associations de consommateurs

    Veuillez agréer Monsieur, Madame, l’expression de mes salutations distinguée

    C.GHARIB

    P.S. Je vous signale que je suis client de NOOS depuis plus de 15 ans, et votre attitude et vos réponses ne me donnent vraiment pas envie de poursuivre cette collaboration

  6. koz 27 janvier 2006 at 14 h 01 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    S’ils ne voient pas la menace arriver, alors que la loi passe, vous avez tout à fait raison ! Que ce soit Noos ou d’autres, les exemples ne manquent pas d’abus divers. Bémol chez free : l’existence d’un newsgroup sur lequel on peut obtenir de l’aide, parfois assez rapide. Mais la seule fois où j’ai essayé de les appeler, c’était une cata !

    En revanche, comme vous, et bien que cela soit profitable à mon "business", je redoute l’arrivée des class actions et, généralement, ce qui nous rapproche du système outrancièrement procédurier américain. J’espère que les "actions collectives" seront bien encadrées.

  7. JEANNE 27 janvier 2006 at 14 h 39 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    J’ai pris neuf telecom depuis le 30-12-05.On m’a suggéré le dégroupage total.Depuis ce temps je n’arrive pas souvent à pouvoir téléphoner sereinement car la ligne est sans cesse coupée cequi n’arrivait jamais avant avec FR.TEL.On entend tic et plus rien .Parfois on peut rappeler et ça marche unpeu et pfft!ça recommence.Dimanche soir neuf telecom m’a envoyé un mail avec les détails d’opérations à effectuer ce que j’ai fait et la promesse de recevoir une carte téléphonique afin que je puisse appeler gratuitement le 0892….car j’ai du acheter un portable pour pouvoir appeler…et ce n’est pas bon marché!.Depuis ce matin 27-01je ne peux appeler ni recevoir de coups de téléphone.C’est insupportable.J’espère que votre action sera possible.Merci.

  8. gps 27 janvier 2006 at 18 h 10 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    je verse un témoignage au débat : utilisateur d’une live-box wanadoo, parfaite sur le plan mise en route, c’était il y a un an. Nous avons deux PC portable en WI FI, et un PC de bureau à la maison.
    Mis à part quelques baisses de performances annoncées ou pas occasionnant des temps de réponse très long, le prix relativement cher (29,90 /mois en 1024), j’ai pris l’anti SPAM qui marche très bien (1.50), et je vais prendre l’antivirus.
    Panne complète lors de l’installation cette semain d’un comlément de WINDOWS.
    Je suis resté 30 minutes sur la hot line payante de wanadoo, ou on m’a accueilli dans un français moyen (hot line en Tunisie) une première fois. A la suite de la coupure intempestive (30 minutes, c’est leur règle, on coupe !), j’ai rappelé à nouveau 30 minutes. Comme j’en faisais la remarque, mon correspondant m’a promis de rappeler si la com. était à nouveau coupée. Ce qu’il a fait effectivement.
    Tout remarche comme avant. Ne touchons à rien !
    Je n’ai pas fait le compte de l’heure de communication hot-line…
    En tout cas il est hors de question de prendre la télé par la live box, ou bien le téléphone, vaut mieux répartir entre les opérateurs.
    (Numéricable pour la télé, c’est pareil, très long et cher aussi).
    Bien à touts et toutes, ainsi qu’à monsieur le Ministre dont j’apprécie le blog (recommandé à des mais).

  9. Dominique M 27 janvier 2006 at 19 h 30 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    N’y a t il pas dans l’arsenal de Bercy un réglement ou une circulaire qu’il suffirait de remettre en application pour régler cette question de non respect de contrat, avec dommages et intérêts, et amendes? Voire à Bruxelles ?
    Les organisations de consommateurs ne peuvent-elles intenter une action ou donner de la force à celle de particuliers en se portant partie civile ?
    Comment les choses se passent dans les autres pays?
    Pour ma part, je suis toujours rétiscent à réclamer de nouvelles lois. L’application n’est pas garantie. Les décrets dénaturent parfois le sens de la loi,…quand ils sortent! ET nous en avons déjà plein les placards qui disnet tout et son contraire..!

  10. Henri 27 janvier 2006 at 20 h 07 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Monsieur,

    J’ai lu avec interet l’article paru dans le journal quotidien "le Parisien" du mardi 24 janvier 2006, concernant les operateurs internet et dans lequel vous faite part, au journaliste qui vous a questionner, de vos deboires personnels avec un fournisseur d’acces.

    Je suis dans le meme cas que vous, je suis tres mecontent
    de ces fournisseurs d’acces a internet qui prennent les gens pour des idiots !

    Nous sommes, en temps qu’utilisateurs, pris pour des vaches a lait. Aucune clarter dans les contats, prestations fournies ne correspondant pas a la prestation objet du contrat initial, aucun moyen de faire valoir ces droits si ce n’est de quitter son fournisseur d’acces avand le terme legal du contrat en s’exposant bien sur au service contentieux de ce fournisseur qui vous mettra la pression jusqu’au bout, hot ligne injoignable et hors de prix et j’en passe !

    Je pense qu’il est temps de faire cesser tout ces abus, que je considere pour ma part comme de l’abus de confiance et de la tromperie !

    Je pense qu’il est grand temps de presenter une loi (proposant des sanctions severes a l’encontre de ces fournisseurs d’acces, plus de clarter dans les contrats et enfin, une obligation de resultat par rapport aux prestations qui ont fait l’objet du contrat et les prestations servies par la suite ) afin que tout ces debordements au detriment du consommateur cesse.

  11. Druis 27 janvier 2006 at 20 h 09 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Monsieur le Sénateur,

    J’ai apprécié l’interview paru dans le Parisiendu mardi 24 janvier 2006, a/s de vos ennuis avec NOOS.

    Venat de m’inscrire à l’ADSL (neuf télécom) j’espère ne pas avoir à faire appel à l’Afutt ou autres intervenants.

    Les Opérateurs en question étant des organismes privés, que dire des abus et dérapages d’un service public comme la Poste, dont les services se dégradent comme neige au soleil et à qui il arrivera les mêmes déboires que ceux de France télécom, dès que la concurrence pourra jouer (très bientôt je crois).

    je vous transmet, ci-dessous, 2 courriers qui vous expliqueront, mieux qu’un long discours, le problème, en vous priant de bien vouloir les faire suivre à toute administration ayant quelque pouvoir dans ce domaine.

    je vous en remercie par avance.

  12. Yann 27 janvier 2006 at 20 h 09 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Cher Monsieur,

    Je ne peux que vous encourager à déposer un projet de loi pour que les consommateurs que nous sommes soient traités comme il se doit. Je vous laisse le soin de lire les échanges de mails avec la société NOOS pour vous faire une idée des problèmes que l’on peut rencontrer (je vous fait grâce des heures passées sur leur hot line).

    Un peu perdu sur ce que je peux réellement faire je suis « preneur » si vous avez des conseils à me donner.

    En tout état de cause bravo pour votre initiative.

  13. Christian 27 janvier 2006 at 21 h 42 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Cher Monsieur Lambert,

    La qualité de service a un coût et une valeur marchande. Aujourd’hui, les opérateurs se livrent à une guerre des prix dont l’objectif est l’affichage des parts de marché, tout en maintenant la rentabilité de l’entreprise. Mêmes les opérateurs historiques sont dans la course infernale.
    La concurrence profite au consommateur, disiez-vous! Bientôt, il ne subsistera que des offres bas de gamme, certes peu onéreuses…..mais on en aura pour son argent.
    Vous venez d’en faire l’expérience, comme beaucoup de consommateurs. S’il faut légiférer, il s’agit peut-être de maintenir les conditions nécessaires au maintien d’offres de qualité, plus chères car nécessitant du personnel et des compétences techniques, mais que nous risquons de perdre dans les prochaines années.

  14. Jacques Heurtault 27 janvier 2006 at 23 h 05 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Voilà, Monsieur le Ministre! Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Vous avez lancé une discussion. Les échos ne se sont pas fait attendre.
    Méticuleux comme vous l’êtes, vous avez pris des notes et vous allez prendre les initiatives qu’il faut. Je n’en doute pas!
    Vous allez faire comme Michelle Bachelet, la nouvelle présidente socialiste du Chili, à laquelle j’ai rendu un hommage indirect sur mon blog en relatant sa méthode de campagne.
    Oui, je sais! Vous, vous n’êtes pas socialiste … Justement, moi non plus …Et pourtant …
    Et pourtant, vous avez bien su travailler avec le socialiste Didier Migaud sur le sujet de la Lolf …

  15. Jean françois Paris 18 27 janvier 2006 at 23 h 27 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Il y à quelque temps, nous avons eu des pannes à répétitions, à chaque fois la réponse de l’interlocuteur de Noos était : "il s’agit d’une nouvelle panne qui sera réparée ce soir" et comme cela pendant un mois ! Au retour à la normale, notre magnétoscope était HS; coïncidence ! Noss n »y est pour rien…
    Cette fois-ci après une semaine de panne uniquement sur l’ordinateur, c’est la carte son qui a été changée, nouvelle coïncidence ?!
    Au tel les opérateurs n’ont rien à faire de vos demandes et c’est en allant "gueuler" dans une boutique Noos que j’ai eu droit au fameux "geste commercial".

    Lors d’un rendez-vous de mise en route, l’installateur voulait passer le câble en diagonale au plafond et il ne comprenait pas en quoi cela pouvait me déranger !

    Dans un autre immeuble où j’habitais, quelle ne fut pas notre surprise de trouver notre immeuble câblé, même le syndic n’étais pas au courant. Réponse de Noos :"quelle importance ? C’est dans le couloir et les étages et vous n’avez aucunes obligation de vous y raccorder ! (encore heureux ! )
    Seulement ce passage forcé de câbles dans une horrible gaine en plastique blanc n’était pas du meilleur effet dans la cage d’escalier.
    BREF, Noos à un monopole sur Paris et jusqu’à présent il fallait choisir entre Noos ou rien, les antennes collectives n’étant pas toujours acceptées.
    J’ai hâte de quitter cette entreprise dont la majeur partie des employés n’on aucun respect de leur clientèle et se "foute" de leur façon de travailler !

  16. Didier CHAUVET (BUCHELAY 78) 29 janvier 2006 at 11 h 00 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour Monsieur le ministre,
    En juillet 2004, après avoir essayé de branché un routeur WIFI pour obtenir internet sur plusieurs ordinateur et plusieurs appel à NOOS (surtaxés et long) il m’a été impossible de brancher cet appareil et en plus internet, branché sur un seul poste, fonctionnait très mal.
    En août, je me décide à changer de carte mère (on ne sait jamais) même résultat, réponse de NOOS "vous avez un routeur, à vous de voir et d’appeler votre fournisseur de routeur", après plusieurs appels d’un en retour d’un technicien NOOS qui a durée 3/4 d’heure, il y a eu une légère amélioration mais de très bref durée.
    Fin août, je commencais à m’énerver avec les services de NOOS, je decide de leur envoyer un mail qui a été sans reponse de leur part biensur. Dans ce mail je leur disait mon mécontentement et leur donnait 1 mois pour me rappeler. Et je suis resté comme celà pendant le mois de septembre avec une connection internet qui fonctionnait comme les anciennes connexions à 52 K voir pire.
    Fin septembre, je rappelle NOOS après avoir essayé de faire réparé ma connexion et obtenir toujours leur refrain "vous avez un routeur", je demande le service de résiliation et j’explique la situation et demande la résiliation de mon contrat sur le champ.
    Dix minutes après unappel de NOOS, une technicienne (qui si connaissait un peu) me rappelle et me demande exactement se qui se passe et, après de longue minute et de recherche sur mon ordinateur et sur la ligne, conclue "votre modem n’a pas été mis à jour, je le fais tout de suite et il faudra attendre quelques dizaines de minutes pour que la mise à jour soit bien effectuée, voir cette nuit". Donc toute la soirée à essaie en vain et je décide d’attendre le lendemain matin.
    Le lendemain matin, j’essaie et la surprise, comme avant. je reprends mon téléphone et là je commence sérieusement à m’en prendre à l’espèce de technicienne (vraiment espèce de technicienne car cela se sentait qu’elle ne connaissant rien de tout) et je demande que l’on me rappelle. réponse "pas possible, ça nous coute trop cher". Je raccroche et rappele le service résiliation poiur leur dire à nouveau mon mécontentement, de leur signaler qu’il n’était pas envisageable de me pappeler, que je résiliais sur le champ et allait à la banque suspendre tous paiements en faveur de NOOS.
    Courant novembre 2004, appel de NOOS pour me signaler le rejet de paiement, donc je leur explique la situation et leur signale que j’ai pris un autre abonnement chez un autre FAI.
    Depuis Noos m’a envoyé des lettres de relance, une facture qui date de juin 2005 pour un peu plus de 150 € et depuis septembre j’ai reçu deux lettres et un appel d’une société de recouvrement, à laquelle je lui ait écris et prévenu que je ne payerai pas et que j’en faisant une question de principe et vu la somme demandé j’étais assez grand pour me défendre seul devant un tribunal et même si je perdais et qu’un huissier vienne pour recouvrir la "dette", je savais comment faire pour éterniser le réglement.
    On est en janvier 2006 et je n’est plus de nouvelles depuis octobre 2005.
    Entre temps, j’ai eu un problème de réception de télévision, et je pensais que cela venait de mon litige d’internet (car je suis branché sur le réseau pour la télévision, c’était un accord avec la mairie pour le passage du câble, que la réception des chaines hertziennes soit gratuites et sans engagement), mais là c’était une panne réparée le lendemain soir.

    Je tiens à préciser tout le monde, le fait que NOOS branche tous les immeubles dans PARIS, il n’ait pas obligatoire de s’abonner aux chaines payantes car NOOS doit fournir l’acès aux chaines hertziennes TF2, France 2, France 3, Canal+, Arté et M6) il existe un texte de loi qui oblige les propriétaires au droit à l’antenne (donc NOOS s’est subtitué au propriétaire pour ce droit à l’antenne, car ceux ci ont débranché les antennes collectives ou sur les nouvelles résidences n’ont pas installé d’antennes collectives)

    Merci encore, Monsieur le ministre, de votre initiative de combattre ces pots de fer, cela fait longtemps qu’un personnage politique ne s’engage comme cela pour au départ une toute petite cause mais multipliée par XXXX personnes en fasse un grand mouvement de mécontentement

  17. yffic31 29 janvier 2006 at 14 h 51 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    L’initiative est exemplaire mais scandaleuse la répétition DEPUIS DES ANNEES de ces incidents qui alimentent des trésoreries de sociétés anonymes d’une façon malhonnete. J’ai déla relaté sur ce blog mes mésaventures avec 2 FAI. J’ai eu satisfaction grace au " MEDIATEUR du NET" dont il faudrait populariser l’action car LA LOI LA LOI LA LOI comme on le voit avec l’affaire OUTREAU a aussi des limites notamment face à des techniques qui évoluent bien plus vite que le droit .Une cotisation systématique vers une association de consommateurs lors de la souscription d’un abonnement ? Il est visible que tous ces prestataires profitent de notre individualisme bien connu…..Je me mets à la place de tous ceux qui enragent " qui ont la haine " comme disent certains. Bon courage compagnons du monde moderne, la vie est belle ,gardons le sourire !!!!

  18. Michèle Morel 30 janvier 2006 at 1 h 09 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Une loi, oui, mais sera-t-elle appliquée ? et serons nous toujours obligés d’engager une longue procédure épuisante pour obtenir satisfaction ?. Je crois qu’il existe une loi pour la publicité mensongère et pour l’escroquerie. Qu’attend-on pour interdire, dans un premier temps, la diffusion à outrance de la publicité mensongère des FAI et autres opérateurs (tél., mobiles). Cela les obligerait à faire des offres claires et nettes. Déjà çà de gagné.
    Il y a aussi du travail à faire sur Internet. Avez-vous remarqué comme c’est difficile d’avoir le prix réel à payer et parfois impossible à savoir avant d’avoir rempli un bon de commande.
    Quand on pense qu’il n’y a pas si longtemps, on envoyait les gens au bagne pour un morceau de pain volé !!! ils doivent se retourner dans leurs tombes !
    Il y a déjà plein de lois qui dorment pourquoi ne pas les faire appliquer (affichage des prix, respect des contrats etc..).
    A quoi sert la DGRF ?
    Le monde moderne, un monde de fric et nous sommes les cochons de payants.

  19. suchet 30 janvier 2006 at 13 h 32 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Quelle chance d’avoir choisi Wanadoo: aucun problème depuis novembre 2004.
    Espérons que cela durera.

  20. guillaume fiquet 31 janvier 2006 at 14 h 38 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Monsieur le Ministre,

    Je vous ai entendu l’autre matin sur Europe 1, ce que vous avez vécu je le vis tous les jours chez mes clients. Je dois dire que d’experience c’est effectivement Noos et Alice qui remportent la palme de l’incompétence, quoiqu’Alice ne répondant jamais…

    Enfin bref, si vous avez de nouveau des soucis informatiques contactez-moi je me ferait un plaisir de venir vous dépanner.

    Guillaume Fiquet
    contact@pcaidexpress.com

  21. Didier CHAUVET (BUCHELAY 78) 31 janvier 2006 at 20 h 24 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Rebonjour et excusez-moi de reprendre une intervention
    Mais depuis ce soir je ne reçois plus le télévision.
    Panne ou débranchement???????
    Demain j’irais à la mairie. En effet il ont accès directement le technicien qui s’occupe de la région.
    Si jamais c’est le débranchement, c’est la guerre et j’ai des moyens. Je ne suis pas sur d’être le perdant. Tout en restant dans la légalité.
    Heureusement que j’ai le sattelite mais il me manque un peu TF1, mais ce soir il y a une bonne émission sur france 2.
    Pour mémoire j’ai écris mon aventure avec NOOS dimanche dernier à 11h00, à suivre.
    Pour info à l’époque j’avais souscris un contrat avec NTL qui a été repris par NOOS sans que signe un seul nouveau contrat et même pendant plusieurs mois j’ai payé par virement pour NTL.
    A bientôt

  22. Jean-François MALTHETE 31 janvier 2006 at 22 h 12 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Abonné NOOS depuis la mi-novembre 2005, je n’ai eu et n’ai que des déboires avec le téléphone et le Net :
    1-Un premier installateur est venu; on avait oublié de lui dire que je voulais le Net en Wifi, donc pas de Modem adequat.
    2-Un deuxième "technicien" est venu pour installer le Modem et paramétrer mon ordinateur (portable) : sans succès.
    3-Un troisième "technicien" est venu, a passé au moins 3 heures; le lendemain, impossible de se connecter.
    4-Un quatrième …….

    Pendant ce temps-là, 3 semaines, pas de téléphone; les appels se font depuis mon portable : bonjour la note !

    La nouveauté téléphonique aujourd’hui, quand j’appelle ma femme en fin d’après-midi : "En raison d’un grand nombre d’appel, votre appel ne peut aboutir" – Réponse : oh ben, c’est le serveur qui est saturé…….

    La semaine dernière, j’achète un nouveau portable, pour la maison, celui-là, un ACER Aspire 9500, avec carte Wifi intégrée détectant tous les Wifi du coin (dont le mien). Eh bien les gars, impossible d’afficer une page Internet, alors qu’il indique "connexion excellente" mais, car avec NOOS, il y en forcément un : les paquets à l’envoi, OK, mais en réception, ZERO ! Appel pour avoir une explication; ah, mais Monsieur, je viens de contrôler, tout est OK ! Ben oui, mon pote, mais de mon côté du Modem, c’est marrant, il y a rien !

    Info de première : leurs opérateurs sont au Maroc (voir "La vérité sije mens2"), comme cela, on les paye beaucoup moins chers qu’ici.

    Deuxième info, également de première, la communication téléphonique se coupe d’elle-même au bout d’une demi-heure; comme cela, vous êtes obligé de rappeler; comme vous tombez forcément sur quelqu’un d’autre, il vous demande à nouveau tout votre pedigrée : N° client, adresse, N° téléphone, etc. et pendant ce temps-là, le compteur tourne (ou plutôt le tiroir-caisse).

    Ce matin, j’ai rappelé : LUCCAS, ils connaissent ! ! !
    J’ai donné l’ordre à ma banque de ne plus payer; j’attends la réaction. De toute façon, moi, quand on me cherche, je deviens con et procédurier, et il est rare que je perde (en fait, je n’ai jamais perdu).

    Je vais donc ramener les 3 Modems, téléphon, télévision et Internet et exiger le remboursement immédiat de mon dépôt de garantie.

    De toute façon, les 4 Mégas de débit ASL pour lesquels je paye ne sont jamais atteints : c’est-y pas d’la tromp’rie, ça, mon ‘ieux gârs ?

    Question subsidiare : en fin de compte, France Telecom et Wanadoo, c’est mieux ?

    Jean-François MALTHETE

  23. Didier CHAUVET (BUCHELAY 78) 1 février 2006 at 19 h 42 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    C’est re-moi
    Après renseignements auprès des voisins. eh bien eux ils ont la TV, déduction je suis coupé du câble.
    Un conseiller municipale m’a dit que NTL donc NOOS à cetainement signé une convention avec la mairie pour la réception gratuite des chaines hertziennes, alors si j’arrive aà rentrer tôt demain direction la mairie. Mais en attendant j’ai acheté une antenne intérieure alors leurs 100€ vous immaginez où ils peuvent se les mettre.
    Ayant des contacts téléphoniques non taxés professionnellement avec NOOS, je vais rechercher et je ne manquerai pas de le communiquer à qui le voudra.
    Pour cela ja vous donne mon mail pro dchauvet.conpas@wanadoo.fr
    A votre service pour donner du fil à retordre à cette société cherchant à faire des profits sur les dos de petits clients sans défense.
    Je tiens à préciser, comme ces enfoirés et c’est peu dire se tienne au courant des informations de ce blog, que mon travail ne se situe pas très loin du quai aux vins et qu’un jour en prenant un peu de temps sur mon travail, un petit quart d’heure (transport compris) j’irai donné mon point de vue et ils auront du mal à reconnaitre leur accueil. Maintenant Messieurs de NOOS ne relaché pas la surveillance et musclé bien votre système de gardiennage. Ceci n’ait pas un avertissement ni une provocation, c’est simplement un conseil, il n’y aura rien de prémédité, ce sera un coup de tête ou plusieurs coup de tête, mais peut-être pas de moi.

  24. Casse-noisettes 5 février 2006 at 7 h 51 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour.
    "Jeune" client de Free depuis quelques mois, plutôt satisfait de ses prestations en regard du prix (télé irregardable, échos téléphoniques assourdissants, reboots incessants, hotliners hilarants d’incompétence) je n m’étais jamais plaint sur un weblog, sur un groupes de nouvelles, sur un site de revendications de Freenautes. Or, il se trouve que je relève d’une panne qui m’a beaucoup énervé et je cherchais certaines voies de recours pour éventuellement bénéficier d’un dédommagement. Je me rends à cet effet sur le site FreeNews. Quelle n’est pas ma surprise de tomber sur cette nouvelle : Free-Iliad, l’opérateur FAI alternatif, bab-cool, bobo, qui investit tout son budget pub dans l’amélioration du service-client, enfin vous connaissez comme moi l’image qu’essaye de se donner Free, un quasi-Globenet-Gandi…, Free-Iliad va donc réclamer 15.000 € (quinze mille euros !!!) de dommages et intérêts à un internaute, celui-ci ayant écrit une vérité, certes difficile à entendre, mais une vérité tout de même, en l’occurence, je cite : "Free escroc". Il faut spécifier pour les non-initiés que le Freenaute en question s’était vu privé de tout accès internet pendant six mois. Légîtimement excédé, il avait ouvert un site internet consultable à cette adresse : http://www.fdpse.com/ où sincèrement, je ne vois aucune atteinte particulière à l’image de Free-Iliad-Onetel-Kertel-Societe.com-Centrapel. Plus d’explications dans cet articles : http://www.01net.com/editorial/3... J’avoue être sincèrement sur le cul, si vous me pardonnez la vulgarité de l’expression. Espère que Free perdra, bien évidemment, que ce procès sera enfin l’occasion, comme celui de Christophe Grébert vendredi dernier (Ville de Puteaux c/ MonPuteaux.com), de dévoiler au grand jour les méthodes désinvoltes de Free envers ses clients mécontents. Bien que la chose puisse être particulièrement désagréable pour R.D., je ne sais que trop ce que se retrouver devant une barre des accusés veut dire, même si j’ai gagné, c’est une chance pour le public de découvrir enfin le vrai visage de Free-Iliad-Onetel-Kertel-Societe.com-Centrapel. On verra à la barre Alexandre Archambault, Brigitte Joubert (Brina, qui montera de Toulon pour témpigner ?), Michaël Boukobza, et pas Xavier Niel, qui fit son beurre dans le minitel rose, ça ferait mauvais genre devant le juge et ses deux assesseurs. Je viens d’envoyer un courriel en urgence à Maïtre Eolas, celui-là même qui s’était élevé avec une grande humanité et une justesse d’esprit salutaire contre les sanctions prises à l’encontre du proviseur weblogueur portant surnom Garffield. Sa lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Education nationale, Gilles de Robien, avait ému toute la blogosphère. Au final, la sanction a été revue largement à la baisse. On peut gager, si l’affaire touche Maître Eolas (maitre.eolas.free.fr) que lui aussi s’emparera de ce dossier affligeant sur tous les plans. Je suis absolument écoeuré par cette procédure engagée à l’encontre d’un particulier. Les Freenautes en colère auraient plutôt attendu de leur FAI "alternatif" (est-ce là le syndrôme des Serge July ? On commence rouge dans la tête et on finit rouge à la fin des repas…) qu’il se tourne contre l’opérateur historique, si vraiment celui-ci empêche un bon fonctionnement et le respect des règles édictées par l’Autorité de régulation des télécommunications.
    Cette affaire est honteuse. Honteuse !
    Viva Là Libertad !

  25. jpp 7 février 2006 at 4 h 59 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    attention au risque de "diffamation"
    apparemment FREE réagit vigoureusement !

    extrait du site de 01-net
    Free attaque un client en colère
    Le FAI n’a pas apprécié certains termes utilisés par un abonné sur un site personnel. Ce client risque jusqu’à 15 000 euros de dommages et intérêts.

    Guillaume Deleurence , 01net., le 03/02/2006 à 19h06

    Si vous êtes en guerre contre votre fournisseur d’accès à Internet, mieux vaut peser vos mots avant d’aller vous épancher sur le Web. C’est ce que doit se dire Rodolphe Deschamps, un client de Free, qui vient de recevoir une assignation en justice pour diffamation, envoyée par son FAI.

    Sa connexion ADSL, activée en 2002, est interrompue en février 2005. Après avoir bataillé ferme (appels répétés, courriers…), Rodolphe Deschamps retrouve son accès à haut débit en juillet suivant. Néanmoins, excédé par le comportement de son prestataire, il porte l’affaire devant le juge de proximité de Rambouillet. Free est condamné en décembre à 1 000 euros de dommages et intérêts pour « défaut de connexion ».

    Rodolphe Deschamps ouvre alors un site Internet, pour raconter ses démêlés. « Je voulais montrer à d’autres abonnés qu’on peut obtenir des résultats », explique-t-il. Mais, le 26 janvier dernier, il reçoit une assignation devant le tribunal de grande instance de Paris. Free le poursuit pour diffamation publique, une infraction pénale.

    La société n’a, entre autres, pas apprécié le titre du site en forme de jeu de mots « Free cassée aux pigeons sauce escrocs ». Ou encore de voir publié un courrier de Rodolphe Deschamps à Free, où apparaît le terme « voyou » . Le FAI, qui n’a pas répondu à nos messages téléphoniques, reproche aussi à son abonné d’avoir fait mention de son site sur le forum de l’association Freeks… Preuve que les FAI scrutent les lieux de discussion qui parlent d’eux sur la Toile.

    La date de comparution n’est pas encore fixée. Dans l’attente, Rodolphe Deschamps cherche un avocat et a enlevé les termes indélicats. « Je reconnais que les mots aient pu choquer et qu’il puisse y avoir éventuellement diffamation. Mais mon site doit drainer à peine vingt visites par jour, et il n’est pas référencé. De plus, si on tape "Free" et "escrocs" dans un moteur de recherche, il ressort des tas de réponses. Je doute pourtant que Free poursuive des milliers d’internautes. »

    Amertume

    Rodolphe Deschamps attend désormais d’être appelé devant la justice, même s’il espère encore pouvoir négocier avec Free. Il se dit amer, et victime d’une vengeance « J’ai du mal à comprendre. Quand mon ADSL était en panne, pendant six mois, Free était injoignable. Et il a tout fait pour ne pas aller en justice. Là, il a agi vite, et ne craint pas le tribunal. »

    Pour Rodolphe Deschamps, le risque d’une amende « salée » existe bien. La société Pere-noel.fr a, dans le passé, réussi à faire condamner le site Defense-consommateur.org à 80 000 euros de dommages et intérêts (elle en réclamait 300 000). Pour sa part, Free réclame, entre autres, 15 000 euros de dommages et intérêts.

    Cette affaire rappelle le risque qu’il y a à publier des commentaires personnels en ligne. « Il faut rester mesuré, éviter les termes injurieux, souligne Stéphane Grégoire, juriste auprès du Forum des droits sur l’Internet. Et il y a risque de diffamation même si l’on formule les choses de façon indirecte, ou sous forme interrogative. Il suffit en fait que les termes soient rendus publics. »

    Pour maître Arnaud DiMeglio, avocat de l’association Freeks, « si l’on utilise un terme comme "escroc", il faut être capable, en cas de problème, d’apporter la preuve réelle d’une escroquerie ». Selon lui, cette affaire est un des premiers cas d’un FAI poursuivant un abonné pour diffamation.

  26. ghislaine 7 février 2006 at 12 h 08 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Monsieur le Ministre, merci pour votre action et surtout nous comptons bien sur vous pour faire quelque chose de concret.

    J’ai été très surprise que le Parisien parle peu de France Télécom!!!car les prix sont exhorbitants par rapport aux autres. Cependant, pour mon travail sur internet, j’étais prête à payer plus cher pour avoir moins de problèmes.
    Je n’ai pas été déçue puisque ma dernière facture s’élève à 200 euros (depuis 20 ans elle était de 80 euros tous les 2 mois) Il faut dire que wandoo a activé mon tel illimité par internet avec 15 jours de retard et que donc – pendant ce laps de temps- sans le savoir – je passais par ma ligne France Télécom!
    Quant à la mise en route , il y a 3 mois, ça a été du grand guignol et je suis rentrée dans le cercle infernal des fax "égarés" (5!!!) et des courriers d’ordre et de contre ordre concernant mon abonnement! (vous pouvez vous acheter du lexomil et du prozac et en prendre à titre préventif)
    J’ai des amis dont les appels par les 0820 et autres sont gratuits chez leur fournisseur d’accès internet mais, dans le cas de wanadoo, ces numéros sont facturés chez France Tlécom ce qui explique aussi que la note monte vite.
    Je viens créer ma petite entreprise à Paris et ai dû pendant 2 mois passer 1/4 de mon temps (c’est énorme!) au téléphone avec France Tel (savez vous que France tel pro, france tel résidents et wanadoo sont des entitées séparées?)
    Je salue au passage la personne contente de wanadoo et espère pour elle que cela va durer, ce n’est pas mon cas.
    l y a 3 ans, j’étais chez Noos : au bout de 2 ans je les ai quittés à cause d’une multitude de problèmes pour aller chez Cégétel pour 6 mois seulement car un bourdonnement énorme sur la ligne m’empéchait de téléphoner! j’ai donc réintégré la maison "mère" pour retrouver autant de problèmes! simplement, ils sont d’un autre ordre.
    Mais n’oublions pas la téléphonie portable….
    Je pense que nous payons pour les trésors d’ingéniosité que les messieurs du marketing mettent en place dans leurs nombreuses plaquettes pour nous attirer dans leurs filets et nous "rouler" avec l’aide de charmants commerciaux et, après, débrouillez vous mesdames et messieurs les consommateurs
    Nous sommes tous dans le même bateau mes Frères et j’espère bien qu’un jour notre poids fera chavirer tous ceux qui nous grugent.

  27. Marie 9 février 2006 at 12 h 16 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour,

    Victime moi-même des agissements de la société NOOS, je voudrai vous transmettre mon témoignage.
    M. Lambert, il faut que les choses changent dans cette opacité que sont les fournisseurs d’accès.

    Cordialement

    Marie

    Voici la lettre que j’envois à la société NOOS aujourd ‘hui

    Madame, Monsieur,

    Une fois de plus me voilà confronter à l’incompétence de vos services, et c’est une fois de trop !!!

    Une fois de plus, je n’ai plus accès à Internet et la communication par le téléphone est impossible. Après avoir bataillé en décembre 2005 (suite à l’intégration de l’option TELEPHONE fin novembre 2005 dans mon pack existant) pendant plusieurs jours (environ 24 appels émis – voir courriel ci-joint du 22.12.2005) pour obtenir le service pour lequel je paye, j’apprends hier et après environ 10 appels de ma part que vos services m’ont tout simplement désabonnée.

    Je suis sans emploi depuis plusieurs mois et vous pouvez comprendre qu’Internet et le téléphone sont des outils indispensables dans ma recherche.

    Aussi, ne voulant pas perdre mon temps et mon argent, par la présente, je dénonce votre inexécution fautive du contrat de prestation de service d’accès à Internet à haut débit et à la téléphonie et de ce fait je résilie l’ensemble de mon abonnement.

    Veuillez notez ma résiliation immédiate de mon autorisation de prélèvement automatique. Je paierai mes dernières mensualités par chèque.

    J’ai bien pris note que pour le :

    • Téléphone : en période « d’essai » la résiliation sera effective à la fin du mois de février 2006 (avenant au contrat initial signé fin novembre 2005).
    • Internet et télévision : Abonnement initial souscrit en 2003 (pas de changement depuis) incluant dans mon pack : Internet 1Mo + TV bouquet magic étant inchangé et la période initiale des 12 mois étant passée, font l’objet d’un préavis de 2 mois. De ce fait, mon abonnement prendra fin le 30 avril 2006.

    Egalement, je viens d’apprendre que vos conditions générales d’abonnement ont été modifiées depuis janvier 2006. N’ayant pas été informée de ces modifications, ni par courrier, ni par email, et n’ayant rien signé depuis novembre 2005, je conteste ces nouvelles conditions (application de l’article 21 de vos conditions générales).

    Enfin je vous informe qu’une copie de ce dossier est adressée à la DGCCRF et à M. Alain LAMBERT, sénateur UMP, victime lui-même de vos agissements.

    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.

  28. PHILIPPE LE GARFF 9 février 2006 at 14 h 18 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour Monsieur Lambert

    Je viens de lire avec intérêt votre billet et les nombreuses réactions de vos lecteurs. Je suis aussi (hélas) abonné chez NOOS et cette entreprise me fait vivre un cauchemard. Depuis mon déménagement (en plein centre de Paris) ils n’ont pas été capables de faire le branchement. Je n’ai donc ni télé, ni téléphne ni internet à mon domicile depuis le mois de novembre.
    J’ai appelé évidemment de nombreuses fois le fameux 08 … pour m’entendre dire à chaque fois (quand j’avais la chance d’avoir un interlocuteur) que le service technique me contacterait sous 72 heures. Ce qu’il n’a jamais fait.
    Lassé de bruler des euros avec les appels téléphoniques, j’ai recherché les coordonnées du Directeur Général de NOOS (Monsieur Jack Mikaloff) et je lui ai fais parvenir un courrier en recommandé, il y a près d’un mois. Pas de réponse, ce qui indique que ce cadre supérieur n’accorde aucun intérêt à ses clients.
    Il devrait pourtant se méfier car le bouche-à-oreille négatif contre NOOS est de plus en plus répandu (il est vrai que beaucoup de gens se plaignent également de Wanadoo , d’Alice ou de Free … bref, ils sont tous aussi mauvais, apparemment, ce qui explique qu’aucun ne se sent obligé de mieux servir ses abonnés).
    De plus, après avoir reçu une offre promotionnelle émanant de la "Responsable du service abonnés", j’ai répondu à ce courrier en sollicitant son aide pour que le branchement soit enfin rétabli et en lui joignant la copie du courrier que j’avais adressé à son patron.
    Là non plus, pas la moindre réponse.
    Enfin, cerise sur le gâteau, les prélèvements sur mon compte, suspendus depuis novembre puisque mon appartement n’avait pas été raccordé au réseau, ont été effectués en janvier, sans aucun motif valable.
    J’ai donc dû appeler à nouveau, faire un scandale, demander à parler à un responsable (en vain) pour finalement m’entendre dire que le service facturation allait me contacter … ce qui, bien évidemment n’a pas été fait !
    RAZ LE BOL
    Certes l’idée de class action est bonne, mais combien de temps faudra-til pour que la loi évolue ?
    Pour agir le plus tôt possible, que les clients mécontents des FAI, en attendant de pouvoir se grouper en class action, se regroupent dans une manifestation avec, si possible une couverture télé.
    Car si les grand média populaires mettaient davantage en lumière les pratiques honteuses de ces entreprises, détruisant ainsi leurs efforts en matière de publicité, elles seraient bien obligées de revoir leur politique de traitement du client.

    Veuillez, cher Monsieur Lambert, accepter mes sincères encouragements.

  29. Pierre Guillery 13 février 2006 at 20 h 39 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Alain Lambert, bonsoir : une petite histoire de plus pour votre florilège.

    Ce jour je reçois un joli courrier de Noos m’annonçant que je peux "découvrir le nouveau pack Noos". J’explore le document, et sans accorder beaucoup d’importance au nouveau pack, je saisis l’occasion pour changer les chaines auxquelles je souscris dans mon pack "A la carte". J’utilise le "téléscope interactif." Enfin, j’essaie – parce que ça ne marche pas. J’appelle le 0892 02 00 10, là surprise ! On m’explique que c’est normal que je ne puisse pas changer mon pack "A la carte", car il n’explique plus. En toute simplicité. On me propose de choisir un nouveau pack (hé, là je n’ai pas le choix), et de rajouter les chaines nécessaires pour retrouver mon forfait "A la carte" de base. Là, re-surprise : ça va me coûter 10€ de plus pour la même chose, soit 18% de hausse. En toute simplicité. Et comme je n’ai pas été prévenu de tous ces changements, et que j’ai du téléphoner pour comprendre et changer – ça me coutera 25 minutes @ 0,34€/mn, soit 8,5€ de plus. Et quand je demande si Noos a l’intention de me rembourser cette conversation, on me dit "je vais faire une réclamation". Mais pas moyen d’avoir de numéro de référence pour cette réclamation. Autant p… dans un violon.

    Alors, pour Noos-UPC, je vaux (53,90€ + 10€) x 12 = 767€ TTC (ou 641€ HT). Si rien ne se passe dans les prochaines semaines, je vais emmener mon magot chez Neuf (dont je suis client par ailleurs). le service ne sera sans doute pas meilleur, mais au moins je ne paierai plus l’attente sur leur hotline !

  30. jeanhol -Rhone Alpes 15 février 2006 at 17 h 07 min

    Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Mr.le Ministre et Sénateur
    pour parler des F.A.I.
    j’ai oui d’un éventuel projet de loi sur une radio
    j’ai recherché votre blog et me voici
    début 2005, je me suis offert un PC
    aprés plusieurs contacts et consultations, j’ ai opté pour un opérateur qui offrait un abonnement " sans engagement " qui semblait me convenir.
    acceuil commercial exellent, connexion Bas Débit (pas d’ADSL sur ma zone de résidence).
    suite technique=désenchantement complet.
    débuts d’internaute = galére, appuie technique rebutant, aide en ligne incompréhensible et difficilement accessible.
    LAS DE TOUTES CES CARENCES ET RECRIMINATIONS et avant que de ne décider à tout abandonner, j’ai tenté une nouvelle expérience 2006 avec un autre fournisseur, offre ADSL + téléphonie + hotline gratuit un mois, modem en location en supplément 5 euros/mois, prix equivalent au précédent, engagement 12 mois .
    Nouveau désenchantement:
    le routeur qui gére le téléphone reste poussif,les communications sont difficiles, difficilement audiblesmême avec un ampli. incorporé qui par ailleurs fonctionne correctement.Résultat, je suis revenu sur la ligne standard TELECOM.
    Le hotline gratuit n’est que plus ou moins efficace, les intervenants me sont apparus comme naviguant sur leur nuage d’internaute avec toute leur technologie et leur vocabulaire "volontairement"mis en exergue en plus que des difficultés de langue et de language, compréhension et expression ce qui de toute évidence, consomme rapidement les minutes.
    Toutes ces carences et compétences plus ou moins affirmées sont irrémédiablementsauvées par le GONG à la 30 iéme minute ce qui oblige à rappeler pour revenir sur le probléme mais avec un autre interlocuteur qui reprend à zéro et ainsi de suite à se demander si tout ceci n’est pas déliberément convenu.
    si aprés ceci il faut en plus utiliser le portable, je vous fais grâce de la note en fin de mois en plus du forfait.
    par la suite si vous devez vous rabattre sur le 0 892…..il faudra penser à faire des éconoimies par ailleurs.
    Pour en terminber, je ne comprend toujours pas pourquoi payer une résiliation;en fait, celle-ci n’est que le résultat des carences , manque d’efficacité et de satisfaction de la part des F.A.I., ainbsi je dois payer pour : NE PAS ETRE SATISFAIT,c’est de l’autoflagellation, absolument inadmissible,il serait temps que quelqu’un s’en mêle, il semble que tous ces FAI relévent de la même stratégie d’abus et de malhonnêteté vis à vis des clients qui n’ont plus aucun recours.
    Mais ceci ne concerne pas que les FAI; que dire de tous ces fournisseurs de PORTABLES avec leur accés aux numéros conventionnels et surtout HORS numéros spéciaux, facturés en supplément à des tarifs indécents et prohibitifs et que dire aussi de tous ceux qui utilisent ces numéros spéciaux qui n’ont plus rien de spécial et sont généralisés pour être appelés par des clients généralement insatisfaits et mécontents des services et/ou prestations.
    C’est aussi ceci et cela qui génére le désordre et le reste, cette exploitation généralisée qu’ on appele ARNAQUE dans notre pauvre modernité.
    Respectueuses salutations.

  31. ABC 20 février 2006 at 11 h 26 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Ne payez plus pour joindre Noos : appelez directement au siège où un gentil opérateur un peu débordé pourra vous aiguiller soit vers un salarié (un vrai, avec une fiche de paye Noos, pas un vague opérateur lointain), soit vers le Service client (….) que vous connaissez bien.

    le numéro gratuit pour appeler Noos : 01 53 44 81 81.

    Pour ma part, 200 euros déboursés fin novembre en frais de hotline… maintenant je passe par le standard.

    Bon courage à tous.

  32. Céline 22 février 2006 at 17 h 34 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour à tous,

    j’ai trouvé ce blog en cherchant le nom du DG de Noos pour lui renvoyer une lettre R/AR (que j’ai envoyée au service commercial il y a 1 mois sans réponse… excepté l’AR)

    Je n’ai pas lu en détail tous les témoignages, mais assez pour comprendre le capharnaüm qui existe au sein de Noos.

    Personnellement, je n’ai que très rarement des soucis avec Noos Net.

    En revanche, j’ai fait le saut dans la 4ème dimension avec Noos Tel.

    Pour faire court : j’ai dû racheter un appareil tel car le mien était incompatible avec Noos (Siemens)… La ligne est régulièrement coupée en pleine conversation, des appels ne me parviennent pas, lorsque je suis en ligne et qu’on m’appelle, ça sonne comme si je n’étais pas là, je ne reçois pas de facture…

    J’ai des enfants, des parents dont certains malades, un travail que je fais pour partie de chez moi, des périodes de chômage, bref, mon téléphone n’est pas un luxe.

    Moi aussi je fais – involontairement – de la mauvaise pub pour Noos Tel.

    Je me demande si ce n’est pas peine perdu de renvoyer un R/AR. J’ai vu sur viaduc.com nombre de personnes de chez Noos. Peut-être peut-on les solliciter – EN RESTANT COURTOIS ET CONSTRUCTIF – afin que les choses remontent réellement ?

    Qu’en pensez-vous ?

  33. Jam 24 février 2006 at 17 h 08 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Monsieur LAMBERT,

    Je viens de découvrir votre combat pour le respect de tous les internautes par les FAI qui aujourd’hui ne courrent qu’après le profit.

    Numericable, mon FAI, en est un autre exemple, pas plus reluisant que Noos :

    – En voici quelques illustrations sur le site de MISERICABLE : http://www.serialmaster.com/nume...

    – Hotline surtaxée (0,34 Euros/min) délocalisée en Tunisie avec des temps d’attente pouvant atteindre 20 minutes (et déconnecté au bout de 30 minutes bien sûr)

    – Les télévendeurs vous font répéter 3 fois nom prénom adresse, et objet de la demande (comme si 1 à 2 fois ne suffisaient pas !)

    – service tech tout aussi injoignable que le service clientèle

    -FACTURES uniquement disponibles en téléchargement sur l’espace client du site Web (mais INDISPONIBLE POUR "EVOLUTION TECHNIQUE" depuis plus de 4 mois). Si vous voulez toutefois connaître le détail des prélèvements automatiques dont vous faites toujours l’objet mois après mois (la compta semble bien fonctionner), il vous faut à nouveau appeler la hotline surtaxée ou PAYER 1,80 Euros par mois pour recevoir tous les mois votre facture par courrier !!!!!!!

    Est ce vraiment légal ? Je suis sûr que non.

    Ma femme a récemment appeler pour souscrire à l’offre téléphonie par IP pour 10 Euros par moi.
    Le service de souscription décroche en moins de 2 minutes et vous fait envoyer un technicien en qques jours. Ce monsieur, simple prestataire extérieur pour Numericable, ne fait que déposer chez vous le modem et vous faire signer en 5 minutes le contrat. Si vous voulez une aide au paramétrage, soit vous payez 45 Euros, soit vous appeler notre fameuse hotline (qui se garde de vous dire en vous baladant de service téléphonie en service Internet que le samedi, aucune installation n’est possible).

    Au final, nous avons attendu 4 jours pour accéder à une ligne téléphonique fonctionnelle et qu’Internet soit également fonctionnel à nouveau.

    Et, en plus du prix qui n’était pas 10 Euros plus cher mais 15 Euros plus cher par mois : en effet la souscription à la voix sur IP ne nous permettait plus de bénéficier de l’offre TV + NEt avec remise de 5 Euros par mois.

    C’est donc du vol pur et simple et nous avons en plus resigné sans le savoir pour 1 an alors que nous sommes clients depuis maintenant 2 ans révolus.

    Autant de mensonges et de pièges cachés qui me mettent hors de moi et me donnent envie de faire opposition sur mes comptes, quitte à me mettre dans l’illégalité vis-à-vis de ce FAI qui au demeurant, est déjà lui même hors-la-loi.

    J’espère que si un projet de loi vient à être adopté, Numericable sera épinglé.

    Cordialement

    Jamâl

  34. Denys 25 février 2006 at 8 h 54 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Je sui moi aussi victime de FREE : Je suis en effet en panne de ma freebox depuis le 25 novembre 2005 (Qui me permet une connexion haut débit à internet et une téléphonie gratuite). J’ai déjà eu une panne de novembre 2004 à mai 2005 sans aucun dédommagement. (29,99€/mois).

    Actuellement je suis donc en panne de téléphonie mais pas de la connexion internet que je peux avoir en secours non pas avec la freebox mais avec un modem ADSL.

    Après plusieurs appels à leur service de dépannage en ligne (0,35€/mn dès la première seconde ! avec en décembre 1 minute de connection obligatoire pour que FREE finance le Telethon sur le dos de ces client! vous parlez d’une générosité!) ils ont conclu que c’est la freebox qui doit être changée, diagnostic fait début janvier et depuis je n’ai rien. J’ai écrit une lettre RAR à laquelle je n’ai aucune réponse. Je les contacte presque tous les jours par mèl au service réclamation et j’ai invariablement la même réponse : « Il faut attendre ». Il m’ont promis une nouvelle freebox début janvier pour me dire mi février que ce n’était plus nécessaire!

  35. Olivier SALVADOR 25 février 2006 at 13 h 42 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    En ce qui me concerne, j’ai eu un problème de déconnection internet depuis le 24 novembre 2005 et ma boite aux lettres à été supprimée. J’ai épuisé mon forfait en appelant la hotline et ils n’ont jamais décroché (en revanche, si on appelle le service abonnement, ils décrochent en moins de 30 secondes mais refusent de vous passer le service technique). Je me suis déplacé 3 fois sur leur site de Bercy-Village, aucune solution à un problème qu’ils ont pourtant identifié et reconnu. J’ai donc décidé de mettre fin à mon contrat qui venani naturellement à échéance le 28 février. J’ai eu la surprise de voir qu’ils voulaient me facturer des frais de déconnection, que j’ai catégoriquement refusés. Ils ont continué à prélever mon abonnement pendant 2 mois alors qu’ils ne m’ont rendu aucun service. Par lettre recommandée, je les ai mis en demeure de me restituer l’argent faute de quoi, je ferai une demande de conciliation devant le Tribunal d’Instance (procédure gratuite pour le slitiges inférieurs à 4000 euros). Ensuite j’introduirai une Requête Simplifiée devant le Tribunal d’Instance (procédure gratuite). Pour ceux qui ont un problème, voilà les deux procédures:

    Demande de Conciliation
    http://www.minefi.gouv.fr/DGCCRF...

    Saisine Simplifiée
    http://www.minefi.gouv.fr/DGCCRF...

    Je crois qu’il ait grand de mettre le hola à ces pratiques mafieuses et qu’un ancien ministre s’y colle est de bonne augure.

    Merci M Lambert.

  36. Fpjean 10 mars 2006 at 14 h 15 min

    Billet : Les F.A.I. jouent avec le feu !

    Bonjour,

    Je suis également une victime de Noos. Depuis début Février, je n’ai plus accès au service de noos TV. Malgré mes mails, mes coups de téléphone ruineux, toujours rien. Toutes les excuses y sont passées….

    Il est indispensable que l’état puisse intervenir afin de mettre de l’ordre dans ce système de raquette organisé. Les FAI doivent rendre un service, quand il y a un dysfonctionnement il est anormal que la victime doit payer pour faire part de son problème.

    A ce jour, je reste avec le message arret momentanée du service sur ma télé.

    Je fais partir un courrier à Noos exigeant le rétablissement de ma ligne sous 48 H. J’ai fais également part de mes difficultés à la DGCCRF.

    Cordialement