"L’économie française et les finances publiques à l’horizon 2030, un exercice de prospective."

//"L’économie française et les finances publiques à l’horizon 2030, un exercice de prospective."

"L’économie française et les finances publiques à l’horizon 2030, un exercice de prospective."

t11_logo_senat.gifLa Délégation sénatoriale à la prospective, présidée par le sénateur Joël Bourdin, vous propose de découvrir son dernier rapport d’information en cliquant ici !

La réflexion porte principalement sur la croissance à l’horizon 2030 ainsi que sur le chemin pour restaurer la soutenabilité budgétaire, si chère à notre hôte !

Une synthèse est également disponible en cliquant ici !

Quelles sont vos remarques sur les pistes évoquées ?

By | 2017-03-13T11:30:08+00:00 10 mars 2010|Sénat|0 Comments

No Comments

  1. Naouak 11 mars 2010 at 16 h 51 min

    Des choses interessantes et surprennantes … Bon, d’accord ! Je n’ai lu que la synthèse.
    1) Je relève que d’un coté, il faut pour s’en sortir « un rebond appréciable de l’investissement » mais qu’il faut conduire une « reflexion sur le partage de la valeur ajoutée » … Bon, resolvons la quadrature du cercle. Rappelons que la VA qui va au capital, c’est un tiers, mais la moitié environ, c’est l’amortissement … Donc la rémunération du capital, c’est aux alentours de 16 % du PNB … Le rapport Cotis il y a un an estimait que c’était une rémunération de 5 % des sommes investies … Donc moins de VA au capital = moins d’investissement.
    2) le pouvoir d’achat va souffrir des transferts sociaux, une reflexion est a conduire sur la dispersion accrue des salaires … Envisage t on une reforme radicale des retraites, lesquelles vont devenir un facteur paupérisant considérable ? Et les salaires refletant la productivité, va-ton pour réduire la dispersions des salaires améliorer la productivité des travailleurs, c’est à dire s’interroger sur l’efficacité du système scolaire et sur les restrictions pesant sur le temps de travail ?

Leave A Comment