Inauguration de la section Flers-Landigou de la RD924

//Inauguration de la section Flers-Landigou de la RD924

Inauguration de la section Flers-Landigou de la RD924

Air vif et soleil tendre accompagnaient une inauguration très attendue : celle de l’aménagement de la section Flers-Landigou de la RD 924, l’axe Flers-Argentan, dorsale de notre territoire bas-normand et ornais.

Première étape pour Alain Lambert, Président du Conseil général de l’Orne, le Président du Conseil régional de Basse-Normandie et les nombreux élus et invités présents : le coupé de ruban traditionnel, in situ, sur les 3,3km, en 2×2 voies. Ils représentent, pour le Département, un investissement de 12,5 M€. C’est à dire un peu plus que l’enveloppe annuelle consacrée à la rénovation des collèges ornais et à peine moins de la moitié du coût de la dépendance-handicap (30M€ par an).

Ensuite, tout le monde remonte en voiture pour emprunter la nouvelle route. Cap sur la salle polyvalente de Landigou. Les discours y sont chaleureux, instructifs et parfois même inattendus.

Après le Maire de la commune, c’est notre hôte qui a pris la parole, rappelant que le Département avait pris depuis longtemps, le pari de l’accessibilité, gage d’attractivité de notre territoire, priorité inscrite dans le Projet pour l’Orne à l’horizon 2020. Cette accessibilité est indissociable d’un réseau routier performant avec des axes structurants modernes et sûrs. Alain Lambert a précisé que la RD924 était l’ artère jugulaire de la Basse-Normandie et de l’Orne, notamment parce qu’elle reliait les trois bassins d’emplois stratégiques bas-normands (Vire, Saint-Lô, le Bocage ornais) et renforce la connectivité de nos territoires avec le Nord et le Sud de la France, par le jeu des autoroutes A28 et A88. L’avenir économique et industriel de l’Orne se joue le long de la RD924 !

Cependant, a-t-il précisé, au regard du contexte budgétaire tendu que nous connaissons, seule une extrême prudence dans l’emploi de nos ressources financières peut permettre la poursuite d’investissements le long de cet axe. Ainsi, dans l’Orne, parce que des mécanismes de prévention des risques financiers ont été très tôt mis en place, l’Assemblée départementale a pu inscrire pas moins de 68M€ d’investissements au budget 2013.  Ce sont 28M€ qui seront consacrés, entre autres, aux travaux de terrassement de la section Sevrai-A88 de la RD924. Anticiper, un verbe parfaitement maîtrisé dans l’Orne pour pouvoir, avec Alphonse de Lamartine, « lire dans l’avenir la raison du présent ».

Laurent Beauvais, le Président de la Région basse-Normandie a dû clore le cortège des interventions. Une tâche délicate après que la voix du poète a retenti mais il a relevé le gant, non sans humour. Il lui est naturellement revenu d’évoquer la convention de partenariat liant la Région et le Département et l’importance que revêt cette diagonale normande pour les élus régionaux. Il a réaffirmé son envie de voir la Basse-Normandie oser et réussir.

Une inauguration placée sous le signe des énergies et des forces rassemblées et d’un optimisme…raisonné !

By | 2017-03-13T11:27:31+00:00 10 décembre 2012|Orne|0 Comments

Leave A Comment