La ville à la campagne et vice-versa.

//La ville à la campagne et vice-versa.

La ville à la campagne et vice-versa.

Aujourd’hui, c’était le comice agricole du canton de Damigny dont je suis l’élu. Il se tenait à Saint-Nicolas-des-Bois, un village niché au milieu de la forêt, membre de la Communauté Urbaine d’Alençon.

Les paysages sont somptueux et les habitants merveilleux d’hospitalité à l’image de leur jovial Maire Gérard Lemoine. Le Président du Comice, Eric Morin, lui-même Maire de Gandelain était au four et au moulin.

L’accueil était d’une grande cordialité, simplicité, amitié, fraternité même.

Cet événement illustrait la symbiose qui existe entre nos villes moyennes et leur environnement rural.

Oui, les villages sont la ville à la campagne. Ils ne sont pas morts. Ils sont même moins menacés qu’ils ne l’ont été dans le passé. Le nouveau catéchisme sur les métropoles mondiales les a remis en tête du palmarès de la qualité de vie.

Veillons bien à ne pas laisser liquider l’agriculture qui est le cœur de vie de ces immenses espaces peu peuplés mais dépositaires d’une culture millénaire. Et faisons-en sorte de nous battre pour qu’ils ne soient pas les laissés pour compte de la couverture numérique et mobile.

Le Conseil Départemental de l’Orne, et son Président Christophe de Balorre feront tout pour qu’il en soit ainsi.

Merci aux équipes du comice et de la commune qui se sont autant investies.

Photo 17-09-2017 13 44 08
« 1 de 6 »

 

By | 2017-09-17T21:01:18+00:00 17 septembre 2017|Orne|0 Comments

Leave A Comment