Alençon

/Alençon
Alençon 2017-03-13T11:23:24+00:00

28-07-04 041

Alain Lambert fut conseiller général du canton Alençon III de 1985 a 1992 puis de 2004 à 2009.
Il fut élu trois fois Maire d’Alençon, 1989, 1995 et 2001 et fut Président du District de l’agglomération Alençonnaise de 1989 à 1996 puis de la Communauté urbaine d’Alençon de 1996 à 2004 puis de 2006 à 2008.

En prenant ses fonctions de Maire en 1989, Alain Lambert a trouvé la ville dans une situation financière très dégradée. Après 13 ans d’efforts ininterrompus, le redressement accompli est le plus spectaculaire de France pour les villes de la strate.

« Ne pas subir, mais construire son destin, telle est la philosophie qui n’a cessé de mobiliser la ville d’Alençon, son agglomération et ses élus. »

Cette phrase est tirée de la préface du projet municipal du premier mandat (1989).

alencon2

A son arrivée, le tout nouveau maire a déjà ses plans d’actions et ses grandes lignes conductrices qui se basent sur 4 défis prioritaires:

La création d’emplois

Les actions mises en place pour développer l’emploi en Alençon :

  • Le grand Alençon : élargissement à 19 communes, transfère des compétences, création d’une revue
  • Restauration des finances de la ville, une gestion financière rigoureuse a permis, non seulement de baisser les taux des différentes bases d’imposition, mais aussi de maitriser la dette.
  • Développement de l’accessibilité de la ville avec un raccordement au réseau autoroutier national et international
  • Accueil des nouvelles technologies, ADSL, espace Internet gratuit, site internet
  • Développement des offres en formations supérieures, Droit, Plasturgie, IUFM, IUT, Kiné.
  • Promotion de la ville, adoption d’un logo, accueil de tournois nationaux et internationaux, création de salons
  • Implantation d’entreprises, convention de redynamisation, constructions de bâtiments industriel et commerciaux
  • Développement des logements
  • Promotion de la ville via l’office de tourisme ouvert 7j/7

Une ville belle et accueillante

La ville s’est vue offert un nouveau visage, un cadre de vie agréable pour ses habitants. Pour parvenir à un résultat satisfaisant et convaincant, Alain Lambert et la municipalité ont pris plusieurs décisions :

  • Restauration du patrimoine ancien, édifices, églises, parcs, immeubles, musées
  • Valorisation du patrimoine naturel
  • Quartiers modernisés
  • Offre de stationnement élargie
  • Entrées de ville embellies
  • Alençon à vélo
  • Ville propre

Toujours plus humaine

La famille, l’égalité des chances, le bien-être des personnes âgées, la sécurité, toutes ces aspirations, et autant d’actions menées, ont visé à conférer à la ville d’Alençon l’image d’une ville proche de sa population et soucieuse de son bien-être  :

  • L’enfance, création de la maison de la petite enfance, harmonisation des horaires des crèches, espaces de jeux d’enfants
  • La réussite scolaire, soutien appuyé a la zone ZEP, apprentissage précoce des langues vivantes, équipements informatiques, rénovation des écoles
  • L’insertion sociale, création de lieux d’insertion, création d’emplois-jeunes, lutte contre les dépendances, jardins familiaux
  • Soutien aux personnes âgées
  • Restructuration du centre hospitalier
  • Réhabilitation des logements sociaux
  • Animation et prévention dans les quartiers

Alençon, une ville active

« Le destin d’une ville et d’une agglomération n’est pas tracé d’avance: il se construit chaque jour. C’est un combat, une volonté de tous les instants qui puise force et inspiration au cœur de la communauté. Lorsque celle-ci est unie et attentive à créer des liens fraternels entre tous ses habitants, elle participe pour beaucoup à la réussite de l’entreprise. »

  • Soutien aux associations
  • Le sport, une exigence pour tous
  • Une vie culturelle toujours plus diversifiée, ouverte et de qualité
  • Solidarité avec la ville de Koutiala
  • Gestion des carrières de agents au travers de promotions internes, avancements de grades, formations, reconnaissance accrue des missions
  • Une représentation forte a Paris