Général

/Général

En vacances, suivez-vous les réseaux sociaux ?

Afin de guider nos publications, nous sommes intéressés de savoir si, en vacances, vous êtes disponibles pour lire ce qui se diffuse sur les réseaux sociaux ou si, au contraire, vous faites un break. Take our poll Merci par avance de votre réponse.

By | 2015-08-25T11:17:43+00:00 5 août 2015|Général|0 Comments

In memoriam Marc Gobé.

Cet après-midi, nous nous sommes retrouvés à Guérande avec une grande émotion à la cérémonie française à la mémoire de Marc Gobé, décédé à son domicile à New-York, le 3 janvier dernier. Marc était un designer visionnaire, cofondateur de l’agence Desgrippes & Gobé. Il se consacrait depuis 2007 à son think tank Emotional Branding. Marc était à la fois Français et Américain. Fidèle à ses racines françaises et profondément attaché à l’Amérique dans laquelle il avait réussi magnifiquement, en développant son expertise des marques centrée sur la rencontre entre l’être humain et lesdites marques. En 2001 il publie "Emotional Branding", livre qui connaît un succès mondial et devient une référence dans le domaine de la création et gestion de marques. Reconnu comme un "branding guru", Marc était conférencier dans le monde entier. Nous nous sommes retrouvés plusieurs amis cet après-midi, pour vivre ce dernier moment avec sa famille et ses proches, en nous rappelant les si beaux moments de notre enfance vécue ensemble, pensionnaires au Sacré-Cœur de Mayenne, dès la 6ème. Plusieurs éloges lui ont été rendus, j’ai prononcé celui de nos camarades de classe. Marc nous laisse un exemple et une œuvre que nous ne manquerons pas de continuer à promouvoir. Eloge à la mémoire de Marc Gobé _version 15-02-2014                                    

By | 2014-02-24T09:56:36+00:00 15 février 2014|Général, Non classé|0 Comments

Retrouver la lucidité d’il y a 55 ans ! Relire Michel Debré !

Le 27 août 1958, il y a aujourd’hui 55 ans, devant l'Assemblée générale du Conseil d'État, Michel Debré, alors garde des Sceaux, ministre de la justice, présentait les nouvelles institutions de la 5ème République. Il prononça un discours que je vous invite vivement à relire ! Tout y est ! Le constat que l’unité et la force de la France se sont dégradées, que notre existence comme nation indépendante et libre est mise en cause, qu’une crise politique majeure nous assaille. Il constate la défaillance de nos institutions et les mauvaises mœurs politiques. Il invite à reconstruire un pouvoir sans lequel il n’est ni Etat, ni démocratie, ni France, ni République. Il choisit sans ambigüité un régime parlementaire qui ne soit pas un régime d’assemblée et prévient qu’un régime présidentiel serait hors d’état de fonctionner en France. Il décrit tous les défauts des régimes d’assemblée ou la totalité des pouvoirs est entre les mains du Parlement dont le domaine est illimité, dont les sessions n’ont pas de fin, et où fleure un sentiment d’irresponsabilité collective. Il met en garde contre un régime présidentiel avec un chef d’Etat élu au suffrage universel dont la logique,  pour rester en démocratie, suppose un pouvoir parlementaire fort, séparé du pouvoir du Président. Il pose clairement la question : « Est-il possible d’asseoir l’autorité sur un suffrage si profondément divisé ? Il conclut que le régime présidentiel serait dangereux à mettre en œuvre. Il propose un équilibre fondé sur la collaboration des pouvoirs, un chef de l’Etat et un Parlement séparés, encadrant un gouvernement issu du premier et responsable devant le second. Pour que l’ensemble fonctionne, il encadre de manière stricte le régime des sessions, considérant que les assemblées ne sont pas des organes permanents et la nécessité de laisser au Gouvernement le temps de [...]

By | 2017-03-13T11:26:26+00:00 27 août 2013|Général|3 Comments

Mont-Ormel : un site pour la paix, la mémoire et l’espoir

En ce samedi 24 août 2013, nous avons commémoré dans l'Orne à Mont-Ormel, les actes de courage et de sacrifice de nos martyrs, de nos héros qu'ils soient venus de Pologne, du Canada, de l'Amérique, de Grande-Bretagne, qu'ils soient de France, qu'ils soient d'ici, qu'ils soient militaires, civils ou religieux. Ils ont connu dans cette somptueuse vallée, l’enfer, l'enfer de la fin de la Bataille de Normandie, l'une des plus violentes et des plus meurtrières  de cette période de l'histoire. Le sang qui a été versé ici était le prix humain exorbitant de la délivrance de la barbarie qui avait submergé une Europe engourdie et désinvolte. C'était il y a 69 ans. L'an prochain, nous aurons à célébrer le 70e anniversaire, le dernier dixième où nous aurons encore la chance d'accueillir des vétérans. Nous devons leur promettre de maintenir les consciences éveillées. L'exigence de transmission nous convoque tous. Le 70e anniversaire sera le rendez-vous de la mémoire et de l'espoir. De l'espoir mais aussi de l'action pour la construction d'un monde de paix. C'est à la jeunesse du monde qu'il nous faut désormais confier le soin de bâtir les nouveaux équilibres, gages d'un avenir de paix et de liberté. Convainquons-la que les combats livrés sur ces terres ornaises qui ont fait 10 000 morts en août 44, sont nés du renoncement inconscient à l’idéal démocratique, de dignité, d’égalité et de respect de la personne humaine. Instruisons-la sur les défis du monde nouveau qui sont immenses. De nouveaux régimes totalitaires tentent de s’édifier sur la douleur, sur l’anéantissement de ce que l’enfance, la jeunesse croient indestructible : la beauté, la candeur, l’amitié, l’amour de la vie et le respect des autres. Invitons la jeunesse du monde, l'an prochain, à se lever pour dire non ! Non aux systèmes sans âme, sans [...]

By | 2017-03-13T11:26:27+00:00 25 août 2013|Général, Orne|0 Comments

Les départements ne peuvent pas couvrir les déficits pour compte d’Etat.

Francis Gaugain de France-Bleu n’est pas venu pour rien au Conseil Général, au déjeuner de vœux de la presse régionale et départementale puisqu’il a immédiatement pointé dans son ITW, la question du financement des trois prestations sociales, servies par le département pour compte de l’Etat, c'est-à-dire le RSA, l’APA et la PCH. Chaque année, l’écart entre le montant de ces prestations et le remboursement effectué part l’Etat s’accroît. Il a atteint cette année un montant d’environ 30 millions d’euros dans l’Orne, ce qui est totalement disproportionné par rapport à la capacité contributive des Ornais, au seul outil fiscal resté entre les mains des Conseils généraux et aux éventuels excédents de gestion sur les autres missions accomplies, elles, pour le compte du Département lui-même. A la vérité, pendant plusieurs années, cet écart entre les dépenses « pour compte d’Etat » et les remboursements effectués au département par l’Etat, a été couvert par des économies héroïques des départements sur leurs budgets propres et sur les fonds libres dont ils disposaient alors. Aujourd’hui, toutes les réserves ont été épuisées et la couverture de cet écart, toujours grandissant, est devenu impossible. Les conseillers généraux ornais sont lucides et sereins. Leur gestion est très parcimonieuse et il ne peut leur être reproché aucun écart. Les compétences qu’ils exercent depuis longtemps sont financées et maitrisées de manière reconnue. Quelle que soit la qualité de leur gestion, ils sont dans l’impossibilité absolue de couvrir des charges nettes sur lesquelles ils n’ont aucune prise. Pour avoir un ordre de grandeur, il suffit de se souvenir que la Chambre Régionale des Comptes avait chiffré à 93% les dépenses obligatoires et à 7% les dépenses discrétionnaires. Chacun peut comprendre que l’absence de pouvoir sur les 93%, et la dérive de leurs coûts, ne sauraient pouvoir s’annuler par des économies spectaculaires [...]

By | 2017-03-13T11:27:29+00:00 17 janvier 2013|Général|0 Comments

Conseil général : les ornais plus que jamais au coeur de l’action en 2013

Ce 14 janvier, Alain Lambert, Président du Conseil général de l'Orne, a présenté ces voeux à la presse. Un rendez-vous habituel, simple et chaleureux pour détailler les grands projets 2013 qui seront menés au bénéfice de l'Orne et des Ornais, dans un contexte de ressources rares et d'incertitudes. 2013 sera l'année de tous les dangers financiers certes mais des mécanismes de prévention des risques ont été mis en place très tôt pour permettre au Département, institution de proximité, de ne pas augmenter les taux d'imposition pour la 17e année consécutive et d'inscrire 83M€ d'investissements au budget primitif, voté en décembre. De fait, l'ambition et la recherche de l'excellence seront bien au coeur de l'action du Conseil général qui concentrera ses efforts sur l'aménagement routier et numérique de notre territoire sans compter l'accompagnement de nos jeunes. Comme de nombreux départements, l'Orne va devoir conduire sur du verglas, dans le brouillard. La maîtrise du véhicule, elle, passe par la sagesse, l'anticipation et la confiance retrouvée. Déclarant 2013, année de la simplicité administrative, notre hôte, par ailleurs, Président de la Commission consultative d'évaluation des Normes, est plus que jamais déterminé à libérer les élus de l'éxcès de normes qui les étouffe au moment où toutes les collectivités locales sont mobilisées pour offrir aux ornaises et aux Ornais, de naissance et de coeur, le service public le plus performant et humain possible. La mission qui lui a été confiée, avec Jean-Claude Boulard, Maire du Mans s'inscrit pleinement dans cette dynamique. Si l’avenir est parfois inquiétant, un regard lucide sur le passé devrait nous rassurer. La carte ci-dessus illustre de quelle belle manière l’Orne est désormais dotée d’infrastructures autoroutières qui irriguent notre beau territoire. Ces voies sont complétées par ce que le département fait sur l’axe Flers-Argentan et son initiative sur la RN12. Alain Lambert nous rappelle toujours que lorsqu’il est entré dans la [...]

By | 2017-03-13T11:27:29+00:00 16 janvier 2013|Général|0 Comments

Bonne année 2013 !

Alain Lambert, Président du Conseil général de l'Orne, vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2013 et invite chacun à donner le meilleur pour faire gagner l'Orne. Pour visionner la carte de vœux numérique, c'est ici La photo a été spécialement choisie par lui afin d’illustrer ce qui, selon lui, distingue l’Orne, un département vert, beau, élégant et authentique. On pourrait y ajouter chaleureux et humain.

By | 2017-03-13T11:27:29+00:00 1 janvier 2013|Général|5 Comments

Le Grand Livre des ratios 2010 à 2012 des Départements de France

Le Conseil pour la réforme territoriale et les affaires institutionnelles du Conseil Général de l'Orne vient d'établir le Grand Livre des ratios des Départements de France pour les budgets primitifs de 2010 à 2012. Ce document inédit rassemble toutes les informations disponibles sur les finances de tous les départements avec une analyse comparative. La modernisation de la gestion publique commence par la transparence et l'information, c'est le sens de ce travail remarquable qui honore les services de notre Conseil Général de l'Orne. Les collectivités intéressées par ces informations peuvent se rapprocher de nous.

By | 2017-03-13T11:27:30+00:00 21 décembre 2012|Général|1 Comment

LOLF-story : la renaissance

Alain Lambert, co-fondateur de la LOLF avec Didier Migaud s'adresse, dans une vidéo, aux étudiants en finances publiques. Il revient sur ce vote historique du 28 juin 2001 par le Sénat de la Loi Organique relative aux Lois de Finances. Laquelle pose le principe d'une gouvernance fondée sur la responsabilité et la transparence. Cette exigence à laquelle nous invite la LOLF est, pour notre hôte, la seule à même de garantir la pérennité de notre démocratie. C'est dire si l'enjeu est important, au regard de la crise que nous traversons actuellement, intimement liée à un déficit public excessif auquel nul n'ose s'attaquer vraiment. Nous vous proposons d'embarquer avec Alain Lambert, pour un voyage dans le temps aux origines de la LOLF et attendons avec impatience vos remarques et commentaires. De nouvelles séquences viendront alimenter votre croisière au fil de la LOLF.

By | 2013-02-27T18:22:02+00:00 21 décembre 2012|Général|3 Comments

Une mission relative aux normes des collectivités locales pour Alain Lambert et Jean-Claude Boulard

La Correspondance Economique annonce, ce mercredi 19 décembre, qu’Alain Lambert, Président du Conseil général de l’Orne et de la Commission Consultative d’Evaluation des Normes et Jean-Claude Boulard, Maire du Mans se voient confier une mission relative aux normes des collectivités territoriales dans le cadre de la modernisation de l’action publique. Leur mission : proposer une liste des normes existantes devant être abrogées. Leurs conclusions seront suivies par un « programme pluriannuel de simplification des normes » destiné à alléger le stock de normes constitué de 400 000 textes ; lequel programme sera, lui, élaboré avant la fin du premier trimestre 2013. C’est une tâche d’autant plus importante que l’excès de normes complique sérieusement la vie et le quotidien des élus locaux et coûte très cher, au final, à tout le monde, et notamment aux contribuables. Elle est dans le prolongement de l’action d’Alain Lambert au sein de la Commission Consultative d’Evaluation des normes dont il aurait souhaité qu’elle puisse bénéficier d’un réel droit de véto. La réduction des normes imposées aux collectivités locales est toutefois une priorité et l’objet de plusieurs propositions de lois. Quand on connaît le tempérament de JC Boulard et d’Alain Lambert, on ne peut pas croire que le carcan de normes en sortira indemne

By | 2017-03-13T11:27:30+00:00 19 décembre 2012|Général|2 Comments

Le départ des gros contribuables français est-il inévitable? NON !

Je me demande souvent si la France ne fait pas tout pour se donner une mauvaise réputation dans le monde ! Comme si elle ne comprenait pas qu’elle est, aujourd’hui, inscrite dans un univers mondial. Qu’elle peut être observée par toute la planète. Ayant esquivé la gravité de la réalité depuis trop d’années, placée face à une équation budgétaire quasi insoluble, manquant du courage nécessaire pour stabiliser ses dépenses, elle choisit de relever ses prélèvements de toute nature. Elle court à présent le risque de voir ses contribuables les plus « rentables » rejoindre des pays fiscalement plus responsables. Or, le départ tonitruant de certains artistes n’est que l’arbre qui cache la forêt. D’autres départs plus inquiétants sont à craindre : les sièges sociaux d’entreprises d’avenir. Départs qui auront pour effet de décourager d’autres à venir s’installer chez nous. Il faut donc en finir. En finir vite ! Certes, il faut continuer de percevoir des produits fiscaux élevés pour contribuer à réduire nos déficits publics excessifs. Mais l’erreur consisterait à prendre en otages les « riches ». Quoi qu’on fasse, dans un monde ouvert, ils trouveront toujours une manière de partir ou de localiser leurs profits ailleurs qu’en France. D’autant que ces profits sont parfois réalisés par des réussites remarquables dans le monde entier. Dès lors, pourquoi nous fâcher avec tous ceux qui concourent au rayonnement de notre pays ? Je pense qu’il y a mieux à faire . Je suggère d’inventer des outils fiscaux adaptés aux situations de ceux qui réalisent beaucoup de profits et de les inciter, par des mesures avantageuses, à réinvestir ces profits pour la croissance. Mais d’abord et avant tout, il faut leur conférer de la sécurité juridique. Celle-ci est un droit : droit à la clarté, à la certitude, à la connaissance, à la [...]

By | 2017-03-13T11:27:30+00:00 16 décembre 2012|Général|4 Comments

Des QR codes pour les distraits… ou la technologie au service de l’homme

Le matin, c'est toujours la même chanson, nous cherchons nos clefs, notre téléphone. Où donc les avons-nous égarés? Il est déjà 8h25 à l'horloge de la cuisine, les cartables sont ajustés sur les épaules des enfants qui trépignent. Et le chien, où est passé le chien ? S'est-il encore échappé ? Dans ces conditions, il n'est guère aisé d'aborder la journée avec sérénité. Heureusement, tout peut changer grâce à la technologie et aux QR codes dont, nous explique le site Internet Influencia, les applications paraissent sans limites. Les QR codes, vous le savez, proposent, moyennant de les scanner, des contenus exclusifs et interactifs. Comment les QR codes peuvent-ils nous aider à retrouver des objets perdus? Avec Findercodes, poursuit Benjamen Adler, dans son article. Vous posez un sticker sur votre bien. La personne qui le retrouve n'a qu'à scanner le QR code avec son téléphone et vous êtes prévenu par mail ou par SMS de sa location. Findercodes peut aussi servir sur une valise, un vélo ou un animal domestique. Un soulagement pour les distraits et des perspectives intéressantes pour les marques. Dans le même esprit mais sans QR code, le Wallet trackeR peut aussi être intéressant. Avec ce petit appareil design et malin, glissé dans notre portefeuille et ce sont beaucoup de désagréments et de démarches en moins en cas de perte ! Vous avez toutes les chances, en effet, de mettre très rapidement le grappin dessus ! L'innovation et la simplicité au service du citoyen... Une excellente nouvelle pour les distraits et pour tous les héros du quotidien !

By | 2017-03-13T11:27:31+00:00 4 décembre 2012|Général|0 Comments

En finir avec le mal français: les normes !

Le Président de l'Association des Départements de France, Claudy Lebreton, a alerté le Premier ministre sur la question des normes à la suite de la publication du rapport d'activité 2011 de la CCEN. Ce courrier témoigne de l'identité de vue des collectivités pour en finir avec la prolifération des normes, source de coûts, d'instabilité, d'insécurité, de perte de temps, et donc de ralentissement dangereux du déjà lent filet de croissance dont nous disposons. Décrets, arrêtés, circulaires, directives, sont publiés chaque jour. En plus de rendre complexe la vie quotidienne des collectivités, ces textes entraînent des dépenses supplémentaires à l'heure où la situation financière est extrêmement tendue. Ni la CCEN ni l'ADF ne souhaitent empêcher l'Exécutif de conduire son action, mais le Premier ministre, chef de l'administration, devra faire preuve d'une autorité sans faille auprès de ses administrations centrales pour que celles-ci prennent la mesure de leurs actes et du fardeau budgétaire que leurs textes font peser sur les collectivités. La création de la CCEN a eu pour grand mérite de mettre les administrations centrales en relation avec les associations d'élus pour adopter des mesures plus adaptées à la réalité locale. Mais les collectivités ont pleine conscience des efforts à fournir pour participer à l'action collective de redressement de nos comptes publics et elles y sont prêtes. Au tour des administrations centrales de se sentir également pleinement impliquées. Voir le courrier de Claudy Lebreton

By | 2017-03-13T11:27:36+00:00 21 septembre 2012|Collectivités Locales, Général|0 Comments

L’Orne, un territoire, une histoire sur les ondes !

Dans quelques jours, L'Orne, des territoires, une histoire, ouvrage né de plumes habiles et passionnées, sera remis officiellement aux élèves de 6ème de notre département. Proposé initialement par le regretté Jacques Marseille, professeur à la Sorbonne, composé par un trio merveilleusement complémentaire, en étroite coopération avec l'Inspection Académique et soutenu par le Conseil général, le projet est inédit. Ce livre doit devenir le compagnon de route de nos enfants durant toute leur scolarité. Il doit être ouvert en classe mais aussi en famille, il doit être commenté, partagé, expliqué. Mis en vente, ce recueil est une belle aventure offerte à tous les Ornais. (Mais pas seulement, on raconte qu'un exemplaire a déjà franchi la Loire. Il aurait été localisé dans le Sud-Ouest !) Les quelques 150 pages de textes et d'iconographie denses et soignés ne sont pas seulement la chair d'un manuel scolaire. Elles créent du lien entre les générations, entre les enfants et leur famille autour de l'histoire et de la geographie de leur territoire et tentent de répondre à une interrogation fondamentale : qui sommes-nous ? D'où venons-nous ? Cette initiative au bénéfice de la jeunesse, cet encouragement à la transmission d'un passé commun, d'une identité a su attirer l'attention des médias, notamment de France Bleu Basse-Normandie. Nous vous laissons découvrir leur émission. listen to ‘France Bleu 27/08/2012 - L’Orne des territoires une histoire’ on Audioboo [/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

By | 2017-03-13T11:27:38+00:00 28 août 2012|Général, Orne|0 Comments