NTIC

/NTIC

Odyssée numérique du Notariat français.

Dans l’imaginaire français, le notaire est parfois resté celui décrit par Balzac œuvrant laborieusement dans une étude poussiéreuse. A la vérité, cet Officier Public est devenu l’un des praticiens du droit le plus numériquement avancé. Il a été le premier à dresser ses actes authentiques sur support électronique. Sa force a toujours été dans son anticipation. Dès les années 1996 et suivantes, le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) suivait les travaux menés au niveau d’instances internationales, encourageant les échanges électroniques, grâce à des instruments de preuves incontestables. Une loi type internationale avait été adoptée le 16 décembre 1996. Une directive européenne en date de 13 décembre 1999 visait à créer un cadre communautaire pour les signatures électroniques. Et c’est alors que le Gouvernement français a souhaité l’intégrer dans son droit national. Son projet initial visait uniquement à doter les actes sous signatures privées de cette signature électronique. Le CSN parvint à conjuguer authenticité et nouvelles technologies dans la loi sur la preuve en date du 13 mars 2000. Cette capacité à innover et à oser n’était pas sans rappeler les adaptations que la profession millénaire avait eu à réaliser, suite au développement d’abord de l’imprimerie et ensuite de la machine à écrire. Il avait même fallu une loi en 1926 pour autoriser l’impression des actes notariés par dactylographie. Corrélativement, en cette fin des années 1990, se développaient les sites internet et la messagerie électronique. Les fournisseurs d’accès internet ne souhaitaient pas que se développent les noms de domaine, afin de capter le maximum de parts de marché. Le CSN décida d’ouvrir le nom de domaine : notaires.fr, afin qu’il soit utilisé par tous les notaires. En mars 1999, vingt seulement étaient titulaires d’une adresse, et deux mille au 31 décembre de la même année. Comme dans la discipline militaire, l’armée notariale était [...]

By | 2017-09-15T15:30:11+00:00 15 septembre 2017|Notariat, NTIC|0 Comments

Les notaires Ornais ont toujours été en avance sur l’électronique !

Mon ami Jérôme Verrier, en postant une photo de son 1er Macintosh, me rappelle un souvenir que partagera mon vieux complice Guy Rivière. En 1985. Bof, c’était simplement il y a 32 ans, la Compagnie des Notaires de l’Orne décida de confier ses organes dirigeants à la jeune génération. Oui, oui, nous avons été jeunes ! Je sais, cela ne se voit pas. Mais c’est sûr ! Nous n’avions rien trouvé de mieux que d’acheter derechef, pour le secrétariat de la Chambre des Notaires, un Macintosh ! Alors que les études étaient encore principalement équipées de machines à écrire. Je vous laisse imaginer la perplexité des anciens qui se demandèrent s’il était bien prudent de laisser ces gaillards à la tête de la profession au niveau départemental. Nous n’en restâmes pas là ! C’était aussi l’époque du minitel, aussi avions-nous décidé de rassembler tous les biens à vendre sur une plateforme accessible par le 3614 ! Pas le 3615 beaucoup plus célèbre pour d’autres raisons. Nous étions également reliés au 1er fichier des valeurs immobilières. Et bravement nous affirmions dans le journal que l’avenir des notaires passerait par l’électronique ! On ne s’est pas beaucoup trompé :)              

By | 2017-09-14T19:23:12+00:00 14 septembre 2017|Notariat, NTIC|0 Comments

Le mythe de la fibre à l’habitant.

La lettre EcoNormandie dans sa dernière livraison traite du très haut débit et reprend l’antienne pourtant déjà usée de la « fibre à l’habitant », comme l’alpha et l’oméga du très haut débit pour tous. Comme il s’agit d’une vielle lune largement soutenue par le secteur du BTP plus que par celui du numérique, je n’y aurais pas prêté attention. Mais une contre-vérité manifeste s’est glissée dans l’article. Il y est indiqué, je cite que « du côté des réseaux d’initiative publique aussi, l’horizon s’éclaircit. À l’exception de l’Orne dont la position commence à évoluer... » Cette présentation - condescendante, pseudo méprisante quand les régionaux parlent de l’Orne, - illustre une carence importante de maîtrise des enjeux. Le Conseil départemental de l'Orne revendique de ne pas avoir choisi, en priorité, de créer des « réseaux d’initiative publique » mieux connus sous le sigle de RIP. Tout simplement parce que leur modèle économique n’était pas viable ! Et c’est maintenant démontré en France entière. Les appels au secours par tous auprès de l’Etat sont révélateurs et significatifs ! En revanche, le programme de THD de l’Orne est le plus avancé de Normandie. Ce que l’article ne dit pas. Si l’on prend l’indicateur du nombre de prises éligibles par tête d’habitants, l’Orne est le 1er département de Normandie. Nous travaillons d’arrache-pied à ce que le ratio « prises éligibles/nombre d’abonnés » monte, car c’est le seul indicateur du montant d’argent public consacré par abonné. Là encore, l’Orne est la plus vertueuse ! Une opération de sensibilisation a été lancée par le Conseil Départemental de l’Orne, auprès des tous les titulaires de prises éligibles, pour qu’ils s’abonnent à la fibre. Nombreux d’entre eux ne le font pas alors que le montant de l’abonnement est le même. Tout simplement parce que le niveau actuel [...]

By | 2017-07-11T09:41:40+00:00 9 juillet 2017|NTIC, Orne, PNO|0 Comments

L’Orne : 1er département de France à créer l’appli des applis

L’Orne Hebdo, dans son édition de mardi a superbement bien traité de l’avancement et du lancement de cette application multiservices pour nos concitoyens à l’échelle de tout le département de l’Orne. Le lancement officiel est prévu le 30 novembre prochain au siège du Conseil départemental. Un outil métropolitain au service des Ornais et des touristes La volonté du Département de créer « L’Orne dans ma poche » est née d’une ambition d’amorcer la transformation digitale au bénéfice de nos habitants et de notre territoire.  Le portail multiservices « L’Orne dans ma poche » est une sorte de fenêtre qui ouvre sur tous les services du quotidien de nos citoyens ornais, non ornais et celui des touristes séjournant dans notre département. Avec l’opérateur Orange, nous réunissons le fruit de toutes les expériences menées dans les grandes métropoles françaises en adaptant notre offre aux besoins spécifiques de notre territoire. Cette application mobile est déjà très attendue par les organisateurs d’évènements et par tous ceux qui cherchent à accéder à tous les services disponibles, 7j s/7, 24h s/24. La première version s’enrichira au fil des mois par de nouvelles fonctionnalités et notamment les services de paiement en ligne. Les utilisateurs pourront aussi faire remonter leurs remarques afin d’améliorer en permanence l’outil. Le Département de l’Orne a été désigné comme « territoire pilote » avec une récente nomination aux Victoires d’Acteurs Publics. Les résultats seront connus en décembre. C’est cela, avoir le « mental » du conquérant. Passer du discours à l’acte. Retrouver l’interview complète sur : http://www.orne-hebdo.fr/2016/10/11/innovation-l-orne-dans-ma-poche-les-defis-d-un-departement-qui-veut-jouer-dans-la-cour-des-grands/

By | 2017-03-13T11:23:52+00:00 12 octobre 2016|NTIC, Orne|0 Comments

L’Orne, 1er département de France à lancer une application mobile multiservices

Grand jour pour notre département, ce 28 juin, à Paris, au siège d’Orange, avec le lancement de l’application « l’Orne dans ma poche ». Avec mes collègues conseillers départementaux, voilà un moment que l’idée nous trottait dans la tête et nous y sommes. Grâce à nos équipes et l’expertise d’Orange et ses solutions « smart cities », nous aurons, très vite, un portail multiservices sur mobile, un service clé en main pour faciliter la vie de nos concitoyens et la découverte de nos territoires. Destinée aux smartphones et tablettes, l’application sera évolutive et participative avec une première version pour l’automne. « L’Orne dans ma poche » est la mise en synergie et l’agrégation de nombreuses ressources de notre territoire permettant d’en valoriser tous les atouts. Le lancement de l’application « L’Orne dans ma poche » est un acte fort pour notre territoire qui se dessine en véritable département 3.0 !  Il s’agit là de développer plus encore des liens de proximité et de dialogue avec la population grâce aux nouvelles technologies. Cette belle démarche vient forger encore davantage l’identité numérique de l’Orne, 2e département normand le mieux doté en Très Haut Débit (près de 30% des lignes bénéficient du THD dans l’Orne). Elle s’inscrit dans un mouvement plus ample d’aménagement numérique et de montée en débit du territoire, grâce au Plan numérique ornais. Avec l’application « L’Orne dans ma poche », nous voulons montrer l’utilité des nouveaux usages numériques, et que la technologie est d’abord et toujours au service de l’humain et de son accomplissement.

By | 2017-03-13T11:24:05+00:00 28 juin 2016|NTIC, Orne|0 Comments

Une imprimante 3D pour les élèves de StarTech61school

Délicieux moment ce mercredi pour la remise officielle de l’imprimante 3D aux élèves de StarTech61 school. A quelques semaines du lancement des nouvelles candidatures pour intégrer la seconde promotion de la starTech61school ‘‘l’école des geeks de l’Orne’’, nous nous sommes réjouis de l’intérêt que nous porte un groupe comme Orange qui a offert une imprimante 3D à nos étudiants. Créer, innover, échanger sont les maîtres mots de cette nouvelle économie créative dans laquelle l’expérimentation joue un rôle fondamental. Nos étudiants vont pouvoir expérimenter leurs idées avec ce nouvel outil. A travers cet exemple, je ne peux m’empêcher de voir plus loin. Si l’Orne veut préparer le futur et passionner les jeunes générations, notre département doit se doter d’outils exceptionnels, voire uniques permettant à la créativité de se libérer au sein de lieux d’expérimentation et d’échanges. Cette imprimante 3D, hightech, permettra aux élèves de réaliser les prototypes des pièces inventées sur des logiciels de modélisation 3D, tout en étant parallèlement un outil de recherche faisant évoluer les projets suivant les principes du Design Thinking, étudiés durant la formation et qui s'appuient sur un processus de co-créativité constant entre créateurs et utilisateurs finaux. Il a y un an, avec Luc Van Ryssel, président de l’UIMM Normandie Sud et du CFAI, nous lancions l’ambitieux projet de la starTech61school, une école alternative destinée à des décrocheurs post-bac férus de nouvelles technologies. A l’heure, où tous les économistes constatent que nous sommes passés d’une économie productive à une économie créative dans laquelle Internet et les nouvelles technologies jouent un rôle fondamental dans tous les secteurs d’activité, il était important que notre Département se positionne pour apporter aux entreprises de notre territoire des solutions adaptées. L’objectif est donc double pour la starTech61school  : cet outil va faciliter le prototypage rapide et d’essai mais aussi permettre à nos [...]

By | 2017-03-13T11:24:18+00:00 23 mars 2016|NTIC, Orne|0 Comments

Un Coworking-Space 5 étoiles ***** pour @StartTech61 !

L'#Orne sera toujours en tête dans la révolution numérique en cours. La presse nous informe qu’il s’ouvrira à Rouen, un espace de coworking « cinq étoiles » dès octobre prochain. C’est l’objectif qui sera fixé à SartTech61, espace numérique multiservices, situé dans l’enceinte de l’Hôtel du département à Alençon. Cet espace est actuellement un outil de développement économique au service des jeunes entreprises ornaises ayant une démarche innovante dans le domaine des TIC (développeurs, designers, graphistes, e-commerciaux...). Il est destiné à devenir l'un des espaces les plus en avance sur son temps dans le domaine des métiers du numérique. StarTech61 est déjà un lieu d’animations, d’échanges et de rencontres StarTech61 est déjà un lieu d’animations, d’échanges et de rencontres. Centre d’animation économique et technologique, il accueille régulièrement conférences, tables-rondes, experts, BarCamp, webschools. L’objectif initial assigné était de faire converger les acteurs économiques de l’Orne issus de d’activités professionnelles et culturelles différentes ayant pour objectif de faire du business, d’échanger et collaborer. Priorité a été donnée aux animations et rendez-vous à caractère départemental, innovants et porteurs pour l’image de l’Orne. StarTech61 : Résidence des entreprises numériques et innovantes StarTech61 s’est imposé comme un lieu de travail partagé. Il accueille en permanence jusqu’à huit entreprises utilisant les TIC dans une démarche innovante : e-commerce, stratégie web, communication, développeurs, designers, graphistes… Sont à leur disposition : des bureaux en location équipés en très haut débit, deux salles de réunion, une salle de conférence et un espace de coworking et de détente où les entreprises peuvent échanger Échangeur Basse-Normandie - Centre de Formation L’Echangeur de Basse-Normandie est désormais localisé sur le site de StarTech61. Lieu de référence en matière de formations dans les domaines des TIC pour les professionnels, l’Echangeur Basse-Normandie a rejoint starTech61 à l’automne 2013. Espace Numériques des Usages TIC (lieu de ressources, animations, [...]

By | 2017-03-13T11:24:54+00:00 9 août 2015|NTIC, Orne|0 Comments

Un RIP pourquoi pas, mais pourquoi faire ? A quel prix par abonné ?

Le 17 mars prochain auront lieu à Deauville les Etats Généraux des Réseaux d'Initiative Publique (RIP), en présence de Mme Fleur PELLERIN, Ministre déléguée auprès du Ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique. Qu’est-ce qu’un RIP ? C’est un réseau conçu, réalisé, commercialisé et maintenu par un organisme public, visant à desservir le territoire en télécommunications de qualité. Qui n’a pas été confronté à un réseau Internet défaillant, à un débit insuffisant pour afficher ou télécharger rapidement une information, une photo, une vidéo ? Dans nos territoires ruraux, en l’absence d’initiatives privées, les collectivités et leurs partenaires sont amenés à réfléchir à des initiatives publiques et à la faisabilité de mise en œuvre de tels réseaux, pour enfin améliorer leur couverture numérique. Le Plan numérique ornais, voté par le Conseil général, se distingue de nombre de schémas départementaux standardisés par sa volonté d’optimisation des infrastructures déjà existantes pour éviter les redondances. Il se fixe comme première priorité de desservir en fibre les sites départementaux stratégiques mal desservis, et d’améliorer la couverture haut débit des territoires aujourd’hui laissés pour compte, qui ne peuvent même pas bénéficier des services de base rendus par internet. Dans un second temps, il développera la fibre à l’habitant, progressivement et en complémentarité avec les offres des opérateurs privés sur les zones les plus agglomérées (Alençon et Flers). 40% des foyers ornais seront ainsi desservis en 2022 et 75% en 2030. Les actions en matière d’aménagement numérique du territoire sont coûteuses et leur rentabilité fonction de l’adhésion des opérateurs et des intentions d’abonnements des clients potentiels. Elles n’ont de sens que si elles apportent un véritable service supplémentaire, que si elles répondent à un besoin, à un usage. Dans le contexte budgétaire national et tout particulièrement celui des [...]

By | 2017-03-13T11:25:44+00:00 14 mars 2014|NTIC, Orne|0 Comments

L’Echangeur de Basse-Normandie un laboratoire du futur

Inauguration officielle des nouveaux locaux de l’Echangeur de Basse-Normandie qui rejoint Startech61, à côté de la pépinière d’entreprises numériques créée par le Département en 2011. Il y a 15 ans, lorsqu’est né l’Echangeur à Alençon, l'Internet commençait à s’insérer dans le paysage. Nous ne pouvions imaginer les usages d'aujourd'hui. Dans 15 ans, le changement sera encore infiniment plus important. Le web sera le support en matière d'éducation, de formation, de santé, de loisir, d'emploi. Voilà pourquoi nous devons avoir notre vigie, notre veille pour anticiper cet avenir. L’Echangeur est un laboratoire, un centre de recherches et de développement. Il nous permet de ne pas simplement s'adapter aux technologies du futur mais de les utiliser pour nous offrir des usages que nous ne serions pas capables même d'imaginer en matière de mix de texte, d'images, de vidéo, de sons. Ce centre de formations et de ressources sur les T.I.C., expert sur la dématérialisation, les réseaux, la e-administration ou le e-commerce, est précieux pour les entreprises, les collectivités, les diverses institutions, les professions libérales, les artisans et de manière générale toute personne souhaitant se familiariser avec les technologies, d'en suivre les évolutions et d'en identifier l'impact au niveau de leurs activités. Venez découvrir les imprimantes 3D, les nouveaux modes de paiement ou les visio-conférences à 360°, c’est passionnant. Les outils du futur donnent la possibilité d’abolir les distances et surtout de multiplier les intelligences humaines pour réaliser le progrès au service de la personne humaine.

By | 2017-03-13T11:26:06+00:00 18 octobre 2013|NTIC|0 Comments

Retour aux sources à Semallé ce matin !

Ce samedi 28 septembre, rendez-vous aux portes d’Alençon, à Semallé, pour inaugurer de nouveaux équipements, financés pour partie par la Conseil Général de l’Orne. Equipement vitaux pour ces petites communes proches d’une grande ville…afin d’éviter qu’elles ne demeurent dans l’ombre des plus grandes ou qu’elles ne deviennent des espaces dortoirs. Nous avons inauguré l’assainissement collectif, la création d’un lotissement, des aménagements routiers….signes manifestes de dynamisme. Un réseau en appelant un autre, le réseau d’assainissement sera prochainement suivi de celui du haut débit numérique. Dans le cadre du Plan numérique ornais (PNO), qui trace les routes numériques du territoire, nous avons positionné Semallé dans les 10 premières communes à bénéficier de la montée en débit sur les 109 programmées sur tout le territoire. J’ai été élu pour la 1ère fois au Conseil Général dans ce canton, il y a 28 ans. Semallé avait largement contribué à mon élection. C'était une bonne occasion pour revenir aux sources de mon engagement. Pour rappeler d'abord que j’avais eu la chance que Patrick Baclé, mon associé, habitant de Semallé, disparu trop tôt, m’ait alors permis de m’engager dans vie publique. Ensuite pour remettre à l’endroit des étapes de cette vie publique présentées trop longtemps et trop souvent à l’envers. Né politiquement dans ce canton, je n'ai pour autant pas contracté de syndrome d’excursionniste électoral, contrairement à une légende soigneusement entretenue par certains . J’ai conquis électoralement ce canton deux fois en 25 ans. Ma vocation n'a cependant jamais été d'accomplir une course électorale permanente. C'est la construction de l’avenir d'abord d'Alençon puis ensuite de l’Orne qui m'a passionné. J'ai aussi saisi cette opportunité pour clairement revendiquer à nouveau le bien fondé de mon élection à Saint Céneri. Election qui m'a permis alors de retrouver la Présidence de la Communauté Urbaine, interrompue à cause de mon [...]

By | 2017-03-13T11:26:11+00:00 28 septembre 2013|Alençon, Communauté Urbaine, NTIC, Orne|0 Comments

Un 9e télécentre dans l’Orne à Berd’huis

Ce samedi 28 septembre, le 9e télécentre du Département a été inauguré dans le sud du Perche. 1 chance supplémentaire pour l’Orne d’abolir les distances et d’attirer les professionnels sur son territoire ! Notre beau département joue à fond sa carte de proximité dans cette nouvelle façon de travailler qu’est le télétravail. A seulement 1h30 de Paris, l’Orne offre un cadre à la fois magnifique et reposant, idéal pour travailler en toute sérénité. Parisiens, venez travailler dans le Perche ! Depuis le lancement de l’opération Nom@des100, initiée en 2010 par le Conseil général, les télécentres ruraux ne cessent de se développer, permettant d’accroître la pratique du télétravail. Après starTech61 à Alençon, Boitron, Bellême, Bretoncelles, Flers et Vimoutiers, c’est aujourd’hui Berd’huis qui ouvre le sien grâce à la mobilisation des différents partenaires publics qui investissent afin de continuer la conquête numérique lancée dans le Département. Les télécentres sont un espace d’échange, de dialogue et de création collective, alliant convivialité et efficacité. Souvent équipés en haut débit, voire en très haut débit, en salles de réunions et en matériel informatique, c’est un réseau entier de professionnels indépendants ou salariés qui œuvrent en toute souplesse et en toute liberté grâce aux nouvelles technologies. De quoi donner l’envie de faire des heures supplémentaires, non ? Avec ce 9e télécentre ouvert en moins de 3 ans, l’Orne n’attend plus que vous ! Allez sur le site dédié au télétravail.

By | 2017-03-13T11:26:11+00:00 28 septembre 2013|NTIC|0 Comments

Le wifi gratuit pour tous dans l’Orne

Ce vendredi 27 septembre, jour de la session et de la Commission Permanente, nous avons procédé à l’inauguration de bornes wifi à l’Hôtel du Département, en présence de nombreux conseillers généraux. Déterminés à tout mettre en œuvre pour que l’Orne soit le département le plus « connecté » de France, j’ai voulu, de manière symbolique, que le Conseil général offre ce service utile aux usagers. L’accès sera totalement gratuit pour les 23 500 personnes qui fréquentent la « maison de tous les Ornais » chaque année. Que ce soit à l’occasion de la visite d’une exposition ou en attendant un rendez-vous professionnel, le wifi permettra aux visiteurs de consulter leurs mails, les actualités… tout simplement de patienter autrement. Sans compter le voisinage du Quartier Lyautey qui en profitera largement. Cette inauguration est l’occasion de rappeler que le mois de septembre est un mois très numérique dans l’Orne. La visite de prérentrée du collège Louis Grenier au Mêle-sur-Sarthe a permis de dresser le bilan de la première année d’expérimentation du e-collège, qui se poursuivra en 2013/2014. Avec Jean Rostand et François Truffaut à Argentan, il a été doté par le Conseil général de tablettes numériques destinées à un usage pédagogique. Cet investissement promouvant l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enceinte des établissements, dévoile plus de points positifs que négatifs et est encourageant pour la suite. Le vendredi 6 septembre se tenait l’inauguration de l’Espace Wilson à Alençon. Il s’agit d’un nouvel espace de coworking connecté, de formation mais aussi de recherche et développement pour la société AZ Network. Cela participe à la politique du Conseil général en matière d’Internet et de nouvelles technologies et permet le développement du coworking dans la lignée des télécentres ouverts dans tout le Département de l’Orne. Le lundi suivant, la première opération de crowdfunding ornais a été [...]

By | 2017-03-13T11:26:12+00:00 27 septembre 2013|NTIC, Orne|0 Comments

« Crowdfunding, le financement participatif bouscule l’économie ! » par Vincent Ricordeau

Visiteurs du blog, soyez-en certains, le crowdfunding est la révolution qui va changer les modèles de financement de la création artistique, culturelle, sociale etc… A la fois documentaire et mode d’emploi, le court ouvrage de Vincent Ricordeau explique en termes simples le principe d’un nouveau mode de collecte de fonds que le Conseil général de l’Orne a choisi de développer dans le département : le « crowdfunding ». Il est l’un des créateurs de la plateforme KissKissBankBank, via laquelle l’album de John Del, premier artiste ornais à bénéficier du crowdfunding, sera financé. Aussi appelé « financement par la foule », il s’agit d’une des dernières techniques de financement de projet. Le principe est simple : en s’appuyant sur les nouvelles façons de communiquer qu’apportent Internet et les réseaux sociaux, tout un chacun peut participer au financement d’un projet musical ou cinématographique, ou même à la création d’une entreprise. Des contreparties sont souvent prévues en fonction de la somme accordée. Comme me l’a expliqué avec engouement Vincent Ricordeau lors de notre rencontre dans l’Orne pour le lancement du crowdfunding ornais « ce nouveau mode de financement permet d’exalter la créativité. Tout le monde peut se lancer, ce n’est plus seulement le carré des professionnels ayant au préalable confirmé leur savoir-faire ». Vincent Ricordeau nous raconte l’histoire de cette technique de financement, dont les ancêtres sont les appels aux dons pour des œuvres caritatives comme le Téléthon. Il évoque également le bel avenir qui s’ouvre à ce mode social qui connaît un développement exponentiel et captera 100 milliards de dollars en 2013, selon les estimations de Forbes. Il nous donne les clefs pour mieux comprendre cette pratique qui est bien plus qu’un simple phénomène de mode. Il parle ainsi d’un retournement complet des valeurs et des hiérarchies entre les créateurs et ce [...]

By | 2017-03-13T11:26:15+00:00 17 septembre 2013|NTIC|0 Comments

Crowdfunding, l’Orne démontre sa mission de défricheur d’avenir

L’Orne lance le crowdfunding made in Orne. Matinée historique placée sous le signe de la jeunesse et de la créativité aujourd’hui chez starTech61, pépinière d’entreprises numériques du Conseil général.  En effet, nous avons lancé ce matin devant la presse le crowdfunding de John Del en présence de Vincent Ricordeau, co-fondateur du site KissKissBankBank. Nous prouvons par l’exemple que l’Orne est le département novateur attendu des Ornais et précurseur dans le domaine de l’Internet. Le crowdfunding ou financement participatif se développe de façon exponentielle et devrait connaître un véritable boom dans les années à venir,  si ce n’est dans les mois à venir. Avec ce crowdfunding, John Del espère recueillir 5.000€ auprès des Internautes pour financer son album. J’invite les Ornais à se mobiliser pour soutenir ce jeune artiste alençonnais qui se distingue par son timbre de voix et son jeu de guitare acoustique uniques. Fort de quelques ouvertures pour Tété, Yaël Naim ou Mani ou d’une récente sélection en finale régionale des Découvertes du Printemps de Bourges, John Del est un véritable talent ornais prêt à prendre son envol vers le succès. Dès demain, il présentera son projet sur la plate-forme KissKissBankBank et si les Internautes soutiennent son projet,  je lui prédis un grand avenir. Et parce que le suivi d’un projet artistique dans sa globalité est toujours passionnant, j’invite les ornais à entrer dans les coulisses de ce projet et de cette folle aventure via notre nouveau site Orne-funding. Je tiens également à remercier Vincent Ricordeau pour sa présence à nos côtés.  Un an et demi après la création de starTech61, la présence d’une star de l’Internet ici à Alençon, nous conforte dans notre volonté de créer ce lieu d’accueil pour les start-ups afin que la jeunesse ornaise y déploie ses talents dans un esprit créatif et entrepreneurial.

By | 2017-03-13T11:26:24+00:00 9 septembre 2013|NTIC, Orne|0 Comments

Lancement officiel du « crowdfunding » dans l’Orne !

Demain à 11 heures à StarTech61, la résidence des entreprises innovantes de l'Orne dans l'enceinte de l'Hôtel du Département à Alençon, se tiendra le lancement officiel du 1er « crowdfunding » dans l’Orne, en soutien à John Del, jeune artiste ornais. Ce lancement aura lieu en présence de Vincent Ricordeau, Co-fondateur de la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank et spécialiste de ce nouveau type de financement innovant. Venez nombreux à cette présentation. Vous signaler avant à l’adresse suivante : protocole@cg61.fr Notre département s’est fixé l’objectif de faire la course en tête dans toutes les disciplines modernes et innovantes, c’est pourquoi il compte sur le soutien des Ornais pour partager cette belle ambition dont la réussite ne dépend que de nous-même. Rendez-vous aussi sur le site de http://orne-funding.fr/

By | 2017-03-13T11:26:25+00:00 8 septembre 2013|Non classé, NTIC|0 Comments